Des neurones en panne?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des neurones en panne?

Message par Zelda Gil-Galen le Dim 14 Sep 2008 - 17:54

Suite à tout ceci:

Zelda Gil-Galen a écrit:
alex parman a écrit:
Ensuite pour se que tu as dit Zelda c'est bien vrai mais il y a des gens malhonnête qui tire profit de ça. Un exemple tout fait : les sectes.

Je suis d'accord avec toi, énormément de gens profite des verbes au conditionnel et des phrases à double sens. Mais il n'y a pas que les sectes...quelques politiciens aussi sont des spécialistes dans la malhonnêteté! Et la liste ne s'arrête pas là.
Mon humble avis pense que le problème ne vient que principalement d'une chose: les gens ne savent plus réfléchir par eux-mêmes, ou ne savent plus réfléchir tout court. Qui souhaite ouvrir un nouveau topic sur le sujet? Il me semble qu'on s'éloigne du principal...

...j'annonce l'ouverture de ce nouveau topic!
Au programme, une discussion sur la capacité des gens, de nos jours, à utiliser leurs neurones et à se bouger les hémisphères cérébraux sans l'aide de quelqu'un.
En guise d'exemple, monsieur et madame tout-le-monde. Grâce à l'avancée, que dis-je, l'envolée technologique qui a lieu depuis le début de siècle passé, notre espèce a assisté à la naissance de la radio, de la télévision, puis enfin de l'ordinateur très vite accompagné de l'ancêtre d'Internet. Le but recherché: toujours plus d'information, toujours plus rapidement. Mais, ce qui n'est pas dit dans la notice d'emballage, c'est "toujours plus d'influence et de divertissement".
La preuve en est: les gens travaillent moins, ou n'ont plus spécialement de conviction à la tâche (je parle "en général", afin de ne froisser aucun(e) passionné(e)); leur principale envie est de s'amuser, de "profiter de la vie". Combien d'étudiants bossent réellement parce qu'ils le souhaitent? Et combien bossent tout court jusqu'au bout?
En définitive, je n'y vois qu'une baisse de l'intelligence générale...certes, on ne demande pas à avoir que des Einstein en herbe à tous les coins de rues. Mais les gens ont maintenant moins l'habitude de penser par eux-mêmes, ils acceptent plus facilement les idées toutes faites, ils sont plus manipulables.

Une partie de mon avis a été donné, mais quel est le vôtre?
avatar
Zelda Gil-Galen
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1385
Age : 26
Localisation : Suisse
Occupation et loisirs : Piano, photographie, trekking, tir à l'arc
Date d'inscription : 21/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Dim 14 Sep 2008 - 20:48

Zelda Gil-Galen a écrit:Suite à tout ceci:

Zelda Gil-Galen a écrit:
alex parman a écrit:
Ensuite pour se que tu as dit Zelda c'est bien vrai mais il y a des gens malhonnête qui tire profit de ça. Un exemple tout fait : les sectes.

Je suis d'accord avec toi, énormément de gens profite des verbes au conditionnel et des phrases à double sens. Mais il n'y a pas que les sectes...quelques politiciens aussi sont des spécialistes dans la malhonnêteté! Et la liste ne s'arrête pas là.
Mon humble avis pense que le problème ne vient que principalement d'une chose: les gens ne savent plus réfléchir par eux-mêmes, ou ne savent plus réfléchir tout court. Qui souhaite ouvrir un nouveau topic sur le sujet? Il me semble qu'on s'éloigne du principal...



...j'annonce l'ouverture de ce nouveau topic!
Au programme, une discussion sur la capacité des gens, de nos jours, à utiliser leurs neurones et à se bouger les hémisphères cérébraux sans l'aide de quelqu'un.
En guise d'exemple, monsieur et madame tout-le-monde. Grâce à l'avancée, que dis-je, l'envolée technologique qui a lieu depuis le début de siècle passé, notre espèce a assisté à la naissance de la radio, de la télévision, puis enfin de l'ordinateur très vite accompagné de l'ancêtre d'Internet. Le but recherché: toujours plus d'information, toujours plus rapidement. Mais, ce qui n'est pas dit dans la notice d'emballage, c'est "toujours plus d'influence et de divertissement".
La preuve en est: les gens travaillent moins, ou n'ont plus spécialement de conviction à la tâche (je parle "en général", afin de ne froisser aucun(e) passionné(e)); leur principale envie est de s'amuser, de "profiter de la vie". Combien d'étudiants bossent réellement parce qu'ils le souhaitent? Et combien bossent tout court jusqu'au bout?
En définitive, je n'y vois qu'une baisse de l'intelligence générale...certes, on ne demande pas à avoir que des Einstein en herbe à tous les coins de rues. Mais les gens ont maintenant moins l'habitude de penser par eux-mêmes, ils acceptent plus facilement les idées toutes faites, ils sont plus manipulables.

Une partie de mon avis a été donné, mais quel est le vôtre?

c'est un beau sujet;) mais tout est relatif et souvent cas par cas, je porterais une vue d'ensemble en disant que certains ont ce besoin de chercher et n'en finissent jamais de découvrir,d'autres se contenteront de ce qu'on leur apportera,dans un sens ou dans l'autre c'est le départ qui compte, l'enfant pose des questions c'est donc aux adultes déveiller leur curiosité en tenant compte des capacités tout en allant, quoique on aurais tendance à dire qu'un enfant qui évolue dans une famille ouverte a beaucoups de choses,cet enfant sera plus éveillé, pourtant il est aussi prouvé qu'un enfant n'ayant pas eu cette " chance" peut de lui même chercher ailleurs ou par d'autres moyens,tôt ou tard cela se révèle.
Notre monde dans sa variété humaine est une richesse de partage, ainsi toutes personnes a des capacités dans un domaine plus que dans d'autres c'est un ensemble formidable.Au vu de tout ça, il est certain que certains jeunes se la coulent douce mais je penses que ce ne sont que des passages.Le net est une grande facilité et un piège tout dépend des priorités des personnes qui s'en servent . On dit que le net c'est une façon rapide de trouver! je ne suis pas tout à fait d'accord, un seul sujet implique des recherches,analyses,un tri pour pouvoir faire un résumé.
La technologie c'est fabuleux si on en est toujours le maitre bien sur et non l'esclave.
Voilà mon avis d'autres ont les leurs c'est aussi ça les neurones qui se croisent ( attention aux noeuds)

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

n

Message par Gil le Lun 15 Sep 2008 - 2:15

Zelda Gil-Galen a écrit:Suite à tout ceci:

Zelda Gil-Galen a écrit:
alex parman a écrit:
Ensuite pour se que tu as dit Zelda c'est bien vrai mais il y a des gens malhonnête qui tire profit de ça. Un exemple tout fait : les sectes.

Je suis d'accord avec toi, énormément de gens profite des verbes au conditionnel et des phrases à double sens. Mais il n'y a pas que les sectes...quelques politiciens aussi sont des spécialistes dans la malhonnêteté! Et la liste ne s'arrête pas là.
Mon humble avis pense que le problème ne vient que principalement d'une chose: les gens ne savent plus réfléchir par eux-mêmes, ou ne savent plus réfléchir tout court. Qui souhaite ouvrir un nouveau topic sur le sujet? Il me semble qu'on s'éloigne du principal...

...j'annonce l'ouverture de ce nouveau topic!
Au programme, une discussion sur la capacité des gens, de nos jours, à utiliser leurs neurones et à se bouger les hémisphères cérébraux sans l'aide de quelqu'un.
En guise d'exemple, monsieur et madame tout-le-monde. Grâce à l'avancée, que dis-je, l'envolée technologique qui a lieu depuis le début de siècle passé, notre espèce a assisté à la naissance de la radio, de la télévision, puis enfin de l'ordinateur très vite accompagné de l'ancêtre d'Internet. Le but recherché: toujours plus d'information, toujours plus rapidement. Mais, ce qui n'est pas dit dans la notice d'emballage, c'est "toujours plus d'influence et de divertissement".
La preuve en est: les gens travaillent moins, ou n'ont plus spécialement de conviction à la tâche (je parle "en général", afin de ne froisser aucun(e) passionné(e)); leur principale envie est de s'amuser, de "profiter de la vie". Combien d'étudiants bossent réellement parce qu'ils le souhaitent? Et combien bossent tout court jusqu'au bout?
En définitive, je n'y vois qu'une baisse de l'intelligence générale...certes, on ne demande pas à avoir que des Einstein en herbe à tous les coins de rues. Mais les gens ont maintenant moins l'habitude de penser par eux-mêmes, ils acceptent plus facilement les idées toutes faites, ils sont plus manipulables.

Une partie de mon avis a été donné, mais quel est le vôtre?

Voici le mien Zelda!

100% d'accord avec ce que tu dis, mais surtout avec ce que tu constates; et je suis très heureux de voir que c'est une jeune de 16 ans qui le dit.


Pour bien cerner le problème, il faut le prendre par le bon bout; et ce bout, il est en même temps simple et compliqué à la fois.

Je vais parler de choses simples à comprendre, mais qui pourront parraître absurdes voires débiles pour certains, et qui pourtant sont fondamentales.

Si il est vrai qu'il fut un temps pas si lointain où l'homme (en général) s'abrutissait au travail et n'avait que le dimanche pour se reposer, aujourd'hui c'est l'inverse, l'homme (toujours en général) tente d'en faire le moins possible en voulant gagner le plus possible, et en s'abrutissant à chercher comment occuper ses nombreux loisirs.

Quand tu parles de penser par eux même il faut te dire que pour beaucoup c'est fichu!!!

il n'y a pas encore si longtemps, le travailleur n'était pas riche, mais il était maître de son avenir; si il avait un franc à dépenser il n'en depénsait pas deux, et ce qu'il parvenait à obtenir par son labeur était apprécié à sa juste valeur. A l'époque, beaucoup avaient leur jardin, leur poulailler, leur clapier et pour ceux qui habitaient la campagne, ils avaient même souvent l'étable et le cochon gras. Avec cela, la famille vivait en mangeant du bon, et cela ne coûtait qu'un peu de sueur à la mère et aux enfants qui revenant de l'école, étaient heureux d'aider un peu les parents, en allant par exemple chercher l'herbe pour les lapins ou en allant soigner la volaille.

A l'époque, il y a un peu plus de 40 ans, les gens se parlaient, se rencontraient sur la rue pour une partie de boule ou de jeu de bouchon, et se faisant, ils échangeaient leurs idées parlaient de leurs projets et de leurs problèmes, et souvent, voir toujours chacun se proposait d'aider selon ses possibilités; le travailleur n'était pas riche, mais il était sage; Il n'avait pas de DETTES! La télé était rare dans les ménages, il n'y avait que deux ou trois heures d'émission par jour, et ce, sur une seule chaine et c'était bien ainsi. Bref, elle n'avait pas encore fait les dégats que nous constatons aujourd'hui, même si je peux admettre qu' elle est utile pour certaines choses.

Est alors arrivé mai 68, avec son slogan caricatural au combien, "Il est interdit d'interdire", et est arrivée la libération sexuelle, la mise à bas de tous les tabous, et j'en passe et des meilleures. De cette mini révolution, l'homme a cru acquérir plus de liberté, et ce, dans plusieurs pays d'europe qui ont emboîté le pas à la France. Je dis bien l'homme a cru être plus libre; car, prenant la providence au bond, les banquiers et autres financiers se sont rués sur la frénésie du "je fais ce qu'il me plaît" qui naquit cette année là. On proposait des machines à laver modernes, des voitures, des télés, et même des maisons, le tout à "petit crédit".

Petit crédit multiplié par 4 ou 5 devient très vite un grand crédit; pour honorer ces crédits, la plupart des femmes, de mère au foyer, ont du se mettre à aller a l'usine; et souvent, les deux salaires suffisaient à peine; avec cela, fini les poules, le jardin et les lapins; plus le temps de s'en occuper; il a fallu user encore plus d'argent pour les légumes les oeufs et la viande; re bref, l'homme venait de se rendre prisonnier de son soi disant "bien être", De peur de perdre son travail et de ne plus pouvoir faire face à ses engagements, l'homme ne peut plus rien revendiquer, et c'est encore vrai aujourd'hui.

De ce fait, il restait à la maison, renfermé sans plus trop voir de gens, et ils ont commencé à rester longtemps devant la lanterne "magique" afin de voir si à tout hasard, ce n'était pas eux, "l'homme du 20ème siecle" celle ci leur a apris à se méfier de tous, à être égoïstes pour la plupart, elle leur a appris la violence, avec les images issues d'esprits complètement ravagés; la télé leur à appris comment se nourrir, comment se coucher et même comment mourir; et last but not least, elle leur a appris comment penser et surtout elle a fini par faire en sorte de supprimer toutes les inhibitions en faisant croire que la vérité sortait du petit carré. C'est bien simple, aujourd'hui, c'est "sainte télé protéger nous" et dites nous comment faire.

Voila d'où vient en grande partie la pensée unique; sans compter les publicités conçues pour consominus à la gomme.

Encore pas plus tard que hier, j'étais dans une grande surface, et je vois une dame qui met dans son panier un article conditionné en 4 paquets de...par embalage; je lui demande si elle avait fait attention au prix, et elle me répondit que la pub à la télé annonçait cet article était en promotion en le prenant tel quel; je lui ait montré que la promo était sans doute pour le gérant car en achetant 4 paquets un à un, cela lui coûtait la moitié d'un paquet moins cher. J'ai pu le constater pour beaucoup de choses; les gens sont dorénavant, et pour la grande majorité, menés comme un troupeau de mouton; ils se croyent libres car vivant à l'heure actuelle dans une civilisation uniquement basée sur les loisirs; ils n'ont plus le temps de penser à autre chose; et en plus, la sacro sainte télé est Parole d'évangile.

Tous parlent de leurs droits, rien que leurs droits et uniquements leurs droits! Ils ne sont pas gourmands; malheureusement, presque tous, oublient leurs devoirs les plus élémentaires et les vraies valeurs de la vie sont aussi oubliées.

Eh oui; ils sont devenus riches...les pauvres!

Désolé pour ce (trop??) long avis
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Aurélie le Lun 15 Sep 2008 - 9:29

Mais enfin, cette évolution, cette libération, est indispensable ! nécessaire ! inévitable même !
C'est sûr qu'elle apporte des inconvénients, on peut regretter des choses du passé mais elle apporte des choses magnifiques aussi !

Regarde, sans internet, tu ne pourrais donner ton avis qu'à un nombre bien limité de personnes, tu serais même amené à réfléchir sur bien moins de sujets, internet est une fabuleuse source de découverte, de réflexion, de partage .... Après il faut voir l'usage qu'on en fait, mais c'est comme partout ...

Qu'on se place des siècles en arrière ou à l'époque actuelle, il y a des gens qui en font trop et d'autres pas assez, bien ou pas bien .. Je ne pense pas qu'il faille dire : avant les gens étaient bons, ils vivaient bien, maintenant il n'y a (presque) plus que de la pourriture ..."
Je crois au contraire qu'il faut avoir à l'esprit leçons et expériences passées tout en s'adaptant à notre époque et en la vivant pleinement !

Voilà mon petit avis personnel ...
avatar
Aurélie
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Tours
Occupation et loisirs : piano lire danser et se geler les fesses pour regarder le ciel !
Matériel : Skywatcher 130/900mm EQ-2
Date d'inscription : 09/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Gil le Lun 15 Sep 2008 - 11:18

Bonjour Aurélie, je peux être d'accord avec toi sur certaines choses et sur d'autres non.

Si l'inévitable évolution, (ou plutôt soi disant telle) est de faire en sorte que les gens soient escalves de leurs télé, de leur Pc ou de leurs loisirs là je dis non, comme je dis non à l'esclavage du travail; il faut un juste milieu, et moi je n'appelle pas cela l'évolution. Tu viens de l'écrire; si nous n'avions pas internet, nous ne pourrions pas éhanger nos idées; c'est vrai; mais cela impose que nous soyons devant notre Pc; seuls; et cela ne remplace pas une rencontre; car si l'on à même "des idées"; il y a toujours un décalage qui fait que cet échange ne sera jamais une vraie discussion avec la contradiction de celle ci donnée par chacun.

Nous aurons des idées chacun dans notre coin, mais pour la plupart cela s'arrêtera là.

Maintenant tu sais, tu parles d'évolution positive parce que tu regardes ce qui est "bon" mais toutes proportions gardées, regardes ce qui s'est passé il y a +/- 2000 ans, en Grèce puis à Rome, et même en Egypte avant eux, il s'est passé la même chose que maintenant ici; eux aussi voulaient plus de "Panem vinum et circensis" puis inexorablement, ce fut la décadence. Ce fut la maladie de toutes les grandes civilisations de l'époque, et aussi à des degrés moindres, des époques suivantes.

A ignorer l'Histoire, elle nous revient en pleine poire en criant "remember" puis on se lamente alors sur nos conneries passées, mais il est trop tard!

Je suis d'accord pour une évolution positive, mais il ne faut pas que un peu de positif, nous apporte une pléthorie de négatif; et ceux qui se voilent la face en afirmant la bouche en coeur que "chaque époque a eu ses martyrs", me font "caguer" comme on dit en Provence.

Où sont passées les vraies valeurs de la vie?
Moi qui fréquente beaucoup les enfants, ils me collent tous sur les programmes télé et les émissions pour "caffouillazibus" style : la nouvelle star ou star academy ou autres stupidités du même tonneau. Là, ils sont incollables; mais où je me rends compte que une grande majorité vivent dans un monde complètement artificiel, c'est qu'ils ignorent les choses les plus élémentaires.

Oooh je sais! tu vas me dire que des millions de gens regardent ces émissions; cela m'est arrivé une fois ou l'autre aussi par curiosité, mais j'ai vite fermé tellement c'était nave. Ah oui c'est vrai!! A la télé on leur a dit que c'était très bon! Alors paroles d'évangile.

Ils peuvent être des millions à regarder ces stupidités mais ce n'est pas parce qu'ils sont des millions à les regarder que cela ne reste pas des stupidités; le miroir aux alouettes des temps modernes les attirent et les tiens comme Narcisse devant le reflet de son visage

Quand je pense que beaucoup de ces enfants ne savent même pas que le lait sort du pis de la vache; et si vous avez le malheur de leur dire qu'un oeuf sort du derrière d'une poule, ils ouvrent des yeux comme des soucoupes et sont dégoutés. Pire, pour la grosse majorité, il n'existe que 4 ou 5 espèce d'oiseaux, en passant par les moineaux, les pies, les corneilles et la mésange charbonnière ou la bleue.

Pourtant, ces gosses ont tous la "Reine télé" et le "Roi Pc".

Eh bien moi je te le dis, une évolution qui envoie les gens au 25 ème sous-sol de l'ignorance des choses vraies et des valeurs de la vie, mais qui les montent au pinacle de l'inutilité, de l'insouciance et du superflu, je dis non non non et encore et toujours NON!

Mais il est vrai que l'évolution va dans les deux sens???!!!
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Lun 15 Sep 2008 - 12:54

Gil a écrit:Bonjour Aurélie, je peux être d'accord avec toi sur certaines choses et sur d'autres non.

Si l'inévitable évolution, (ou plutôt soi disant telle) est de faire en sorte que les gens soient escalves de leurs télé, de leur Pc ou de leurs loisirs là je dis non, comme je dis non à l'esclavage du travail; il faut un juste milieu, et moi je n'appelle pas cela l'évolution. Tu viens de l'écrire; si nous n'avions pas internet, nous ne pourrions pas éhanger nos idées; c'est vrai; mais cela impose que nous soyons devant notre Pc; seuls; et cela ne remplace pas une rencontre; car si l'on à même "des idées"; il y a toujours un décalage qui fait que cet échange ne sera jamais une vraie discussion avec la contradiction de celle ci donnée par chacun.

Nous aurons des idées chacun dans notre coin, mais pour la plupart cela s'arrêtera là.

Maintenant tu sais, tu parles d'évolution positive parce que tu regardes ce qui est "bon" mais toutes proportions gardées, regardes ce qui s'est passé il y a +/- 2000 ans, en Grèce puis à Rome, et même en Egypte avant eux, il s'est passé la même chose que maintenant ici; eux aussi voulaient plus de "Panem vinum et circensis" puis inexorablement, ce fut la décadence. Ce fut la maladie de toutes les grandes civilisations de l'époque, et aussi à des degrés moindres, des époques suivantes.

A ignorer l'Histoire, elle nous revient en pleine poire en criant "remember" puis on se lamente alors sur nos conneries passées, mais il est trop tard!

Je suis d'accord pour une évolution positive, mais il ne faut pas que un peu de positif, nous apporte une pléthorie de négatif; et ceux qui se voilent la face en afirmant la bouche en coeur que "chaque époque a eu ses martyrs", me font "caguer" comme on dit en Provence.

Où sont passées les vraies valeurs de la vie?
Moi qui fréquente beaucoup les enfants, ils me collent tous sur les programmes télé et les émissions pour "caffouillazibus" style : la nouvelle star ou star academy ou autres stupidités du même tonneau. Là, ils sont incollables; mais où je me rends compte que une grande majorité vivent dans un monde complètement artificiel, c'est qu'ils ignorent les choses les plus élémentaires.

Oooh je sais! tu vas me dire que des millions de gens regardent ces émissions; cela m'est arrivé une fois ou l'autre aussi par curiosité, mais j'ai vite fermé tellement c'était nave. Ah oui c'est vrai!! A la télé on leur a dit que c'était très bon! Alors paroles d'évangile.

Ils peuvent être des millions à regarder ces stupidités mais ce n'est pas parce qu'ils sont des millions à les regarder que cela ne reste pas des stupidités; le miroir aux alouettes des temps modernes les attirent et les tiens comme Narcisse devant le reflet de son visage

Quand je pense que beaucoup de ces enfants ne savent même pas que le lait sort du pis de la vache; et si vous avez le malheur de leur dire qu'un oeuf sort du derrière d'une poule, ils ouvrent des yeux comme des soucoupes et sont dégoutés. Pire, pour la grosse majorité, il n'existe que 4 ou 5 espèce d'oiseaux, en passant par les moineaux, les pies, les corneilles et la mésange charbonnière ou la bleue.

Pourtant, ces gosses ont tous la "Reine télé" et le "Roi Pc".

Eh bien moi je te le dis, une évolution qui envoie les gens au 25 ème sous-sol de l'ignorance des choses vraies et des valeurs de la vie, mais qui les montent au pinacle de l'inutilité, de l'insouciance et du superflu, je dis non non non et encore et toujours NON!

Mais il est vrai que l'évolution va dans les deux sens???!!!

bjr Gil; moi j'aimes regarder " la nouvelle star" je trouves que les jeunes ont besoin de s'élancer et se défouler comme ils le peuvent et nous " d'une autre génération" les conseillers selon les circonstances tout en les laissant aussi prendre des décisions, je ne penses pas que dans notre jeunesse voir notre ado nous étions " super"! naïf oui et nous devions nous courber devant les adultes autrement dit" nous n'avions rien à dire" sauf " amen" beaucoups de jeunes de notre époque ont raté de belles choses.Nous avions nos dessins animés, contes de fée, est-ce mieux???que ce que les jeunes regardent aujourd'hui! j'en doute, et pour cause les contes avec princes et princesses c'est faire rêver pour rien.
Si nous avions eu la chance d'avoir à cette époque aussi " le net " nous aurions encore eut des interdit. Tu te souviens des film avec " le carré blanc" alors qu'il n't avait rien du tout de choquant! une vraie connerie notre époque de jeunesse, tout pour frustrer les enfants ça oui.
Tu te souviens aussi qui ont fini par se révolter par la suite! ben nous, 1960 libération sexuelle.... nous avons voulu le changement pour nous même et pour que notre prochaine génération évolue et c'est fait! Je considère que tout changement a aussi du bon et qu'il faut du temps pour trouver un équlibre et ça c'est à chacun de voir! et aux ainés de tempérés en se tempérant eux même, alors soyons cool! la jeunesse a du bon elle prend la relève, on ne peut exiger le parfait, comme nos parents ont exiger le parfait,la soumission etc.....regarde quelle amélioration quand même les enfants actuels peuvent être suivit, accompagnés,défendu car n'oublions pas qu'ils sont maintenant protégés par la loi " je penses aux détraqués pédo" de notre temps nous n'avions pas cette protection ou si peu.La pédogogie a évoluée. Laissons une part de naïveté au jeune et aidons les dans leurs projets sans pour autant les stigmatiser en comparant notre temps en disant que c'était mieux, qu'est ce qu'on a pas entendu ça étant petit! c'est rasoir!
Cette nouvelle jeunesse essaye de prendre ses marques aussi à travers les ainés ( n'oublions pas aussi les famille mono parentales etc...) nos jeunes apprennent à s'y retrouver et "se retrouver ave eux même) pas évident tout ça, alors la tv, le pc, ce sont des moyens de découvrir aussi la vie, et c'est magnifique d'échanger avec le monde entier.
Je suis pour cette tolérance.( l'équilibre se découvre tout en allant).

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Aurélie le Lun 15 Sep 2008 - 15:36

Pas mal Cris ..

Après tout, on pourrait se dire que les gens avant étaient esclaves de leurs champs ... que ces enfants qui aidaient leurs parents savaient d'où venaient le lait mais finalement n'avaient que peu accès à d'autres choses de la vie ... que les adultes finissaient leurs journées épuisés et s'abrutissaient dans leur vin comme nous nous abrutissons devant nos pc ...

Avant comme aujourd'hui, il y avait des gens qui se démenaient peu, qui se laissaient aller et d'autres plein d'énergie et de vitalité qui s'instruisaient et s'ouvraient ...

Et puis, vos idées échangées ne resteront pas perdues puisque vous organisez des rencontres au sein même de ce forum ! Internet n'est pas seulement un moyen d'échange, de communication et de découverte mais aussi de rencontres, de recontres même que nous n'aurions jamais imaginées au vu des distances qui nous séparent parfois !

Et bien sûr, conservons l'Histoire en tête, elle nous apprend beaucoup, mais faisons avec notre temps tout de même, il n'est pas si mal, même si cela revient parfois à se laisser ramollir les fesses et s'abimer les yeux devant un écran !

Ceci dit, même si j'aime bien mon clavier d'ordi par moment et s'il est bien utile, je préfère mille fois mon clavier de piano, aller courir ou me balader en forêt ou en montagne avec mon amoureux et si mes études me conduisent à habiter Tours pour le moment, plus tard je vivrai à la campagne, c'est certain !

Sur ce, ma vaisselle m'attend
avatar
Aurélie
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Tours
Occupation et loisirs : piano lire danser et se geler les fesses pour regarder le ciel !
Matériel : Skywatcher 130/900mm EQ-2
Date d'inscription : 09/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Lun 15 Sep 2008 - 16:44

Aurélie a écrit:Pas mal Cris ..

Après tout, on pourrait se dire que les gens avant étaient esclaves de leurs champs ... que ces enfants qui aidaient leurs parents savaient d'où venaient le lait mais finalement n'avaient que peu accès à d'autres choses de la vie ... que les adultes finissaient leurs journées épuisés et s'abrutissaient dans leur vin comme nous nous abrutissons devant nos pc ...

Avant comme aujourd'hui, il y avait des gens qui se démenaient peu, qui se laissaient aller et d'autres plein d'énergie et de vitalité qui s'instruisaient et s'ouvraient ...

Et puis, vos idées échangées ne resteront pas perdues puisque vous organisez des rencontres au sein même de ce forum ! Internet n'est pas seulement un moyen d'échange, de communication et de découverte mais aussi de rencontres, de recontres même que nous n'aurions jamais imaginées au vu des distances qui nous séparent parfois !

Et bien sûr, conservons l'Histoire en tête, elle nous apprend beaucoup, mais faisons avec notre temps tout de même, il n'est pas si mal, même si cela revient parfois à se laisser ramollir les fesses et s'abimer les yeux devant un écran !

Ceci dit, même si j'aime bien mon clavier d'ordi par moment et s'il est bien utile, je préfère mille fois mon clavier de piano, aller courir ou me balader en forêt ou en montagne avec mon amoureux et si mes études me conduisent à habiter Tours pour le moment, plus tard je vivrai à la campagne, c'est certain !

Sur ce, ma vaisselle m'attend

très positif tout ça et je relis avec plaisir la fin de ton commentaire ou tu parles de tes promenades avec ton amoureux c'est tout mignon ca, la vie est belle.

Pour la campagne, puisque tu aimerais y vivre je te souhaites très fort
vive les vaches à 4 pattes, ben vi, j'en connais qui en ont que 2

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Zelda Gil-Galen le Lun 15 Sep 2008 - 18:31

Elles sont manchots?

Pour ma part, je vis dans la campagne, que dis-je, dans la montagne, un hameau d'une poignée de maison isolé au milieu des vertes collines, vallées boisées et rochers.
Mais, lorsque chaque jour, je descends de mon paradis pour me rendre dans la ville la plus proche afin de me rendre en cours et que je tombe sur des étudiants "instruits" de ma classe et que je les entends dire:"Qu'est-c'que c'prof m'a soûlé!" à la fin de chaque cours, je me demande vers où la planète se dirige. Eux qui suivent une école non-obligatoire, dans une option de leur choix, et qui s'ennuie d'apprendre?
Cette espèce est malheureusement constituée de huitante pourcents des étudiants. Ce sont également eux qui trouvent dégoûtant de chasser un animal, mais qui mangent sans aucune aigreur d'estomac de la viande quotidiennement, eux qui s'époumonent à crier "je suis un être unique!!" dans les oreilles de qui veut l'entendre alors qu'ils suivent scrupuleusement une mode manipulatrice et sont, en réalité, semblables à tout ceux de leur groupe. Ne manquons-nous pas un peu de réalité? Et, surtout, qui nous donne cette réalité?
La télévision, la radio, Internet, et plus généralement les médias. Voilà pourquoi je les critiquais dans mon message précédent: ils donnent quantité d'illusions à ceux qui la regardent comme parole d'évangile, comme le disait si justement Gil. Pour être bien dans sa peau, il faut être intégré dans la société. Mais que faire pour être intégré dans la société? Il faut rentrer dans le cercle de; belle apparence, grand(e), 50 kilos, belle voiture, belle maison, vie active mais laissant de la place, voire une large place, aux loisirs. Et n'oublions pas de sortir tous les vendredi soir en boîte pour se péter les tympans avec nos amis les moutons.
Afin de terminer ma tirade de ce soir, je vais laisser mon côté paranoïaque s'exprimer librement dans ma dernière phrase.*Let's go!!*

Si tout le monde se ressemble, a les mêmes pensées, vit dans les mêmes conditions, ne serait-ce pas plus simple pour les manipuler? Staline le génie...il avait tout compris.
avatar
Zelda Gil-Galen
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1385
Age : 26
Localisation : Suisse
Occupation et loisirs : Piano, photographie, trekking, tir à l'arc
Date d'inscription : 21/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Gil le Lun 15 Sep 2008 - 18:45

je crois que vous m'avez mal compris ou pas très bien; je n'ai rien contre la jeunesse bien au contraire; je n'ai rien contre le progrès, mais alors le vrai; mais si ce progrès consiste à ne plus rien apprendre à nos gosses, à leur faire croire que tout est permis, et qu'il suffit de claquer dans les doigts pour que tout leur tombe tout cuit dans les mains, là je suis contre.

Je suis contre qu'un gosse se fasse tout naturellement tuer pour un MP3 de merde comme je suis contre que l'on permette à des gosses de 13 ou 14 ans de sortir à partir de minuit parce qu'il y a des cons de "responsables"??!! qui organisent des "soirées" à partir de cette heure là, soit disant parce que on ne s'amuse pas avant cette heure.

Je suis triste de voir que l'on n'apprend plus grand chose aux enfants, car eux n'auront plus rien à apprendre aux leurs, du moins pas l'essentiel.

Nous vivons dans une société de consommation au niveau jamais atteint avant, les enfants sont laissés pour compte par la grande majorité des parents qui disent "l'école leur apprendra"; ben mon oeil!

Moi qui suis souvent dans le milieu scolaire depuis plus de 15 ans, je ne cesse de voir la décrépitude de l'éducation; quand vous recevez les programmes scolaires d'avant reprise, vous ne voyez plus "Education à ceci ou cela", mais vous pouvez lire "Au cours de l'année scolaire, les enfants iront à tel, tel, ou encore tel parc d'attraction" etc, etc...

C'est avec tout pareil; peut être n'avions nous pas la liberté qu'ont aujourd'hui les jeunes voir même les adultes, mais qu'est ce que vivions et appréciions ces moments.

C'est pas la faute au gosses; ils ne sont plus responsabilisés; tout leur est permis et ils peuvent tout casser, ils n'auront même pas une torgnole de leur père pour les remettre les idées en place, car celui ci sera arrêté pour "brutalité envers un petit innocent qui n'en peut rien"

Plus de respect pour rien, plus de responsabilité : bref la décadence, douce et inéluctable. La faute au système? oui bien sûr; mais aussi la faute à une grande majorité d'entre nous qui laissons faire en se laissant vivre.

Zelda, je suis 100% d'accord avec toi; car tu as tout compris.


Dernière édition par Gil le Lun 15 Sep 2008 - 18:49, édité 1 fois
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Lun 15 Sep 2008 - 18:46

Zelda Gil-Galen a écrit:Elles sont manchots?

Pour ma part, je vis dans la campagne, que dis-je, dans la montagne, un hameau d'une poignée de maison isolé au milieu des vertes collines, vallées boisées et rochers.
Mais, lorsque chaque jour, je descends de mon paradis pour me rendre dans la ville la plus proche afin de me rendre en cours et que je tombe sur des étudiants "instruits" de ma classe et que je les entends dire:"Qu'est-c'que c'prof m'a soûlé!" à la fin de chaque cours, je me demande vers où la planète se dirige. Eux qui suivent une école non-obligatoire, dans une option de leur choix, et qui s'ennuie d'apprendre?
Cette espèce est malheureusement constituée de huitante pourcents des étudiants. Ce sont également eux qui trouvent dégoûtant de chasser un animal, mais qui mangent sans aucune aigreur d'estomac de la viande quotidiennement, eux qui s'époumonent à crier "je suis un être unique!!" dans les oreilles de qui veut l'entendre alors qu'ils suivent scrupuleusement une mode manipulatrice et sont, en réalité, semblables à tout ceux de leur groupe. Ne manquons-nous pas un peu de réalité? Et, surtout, qui nous donne cette réalité?
La télévision, la radio, Internet, et plus généralement les médias. Voilà pourquoi je les critiquais dans mon message précédent: ils donnent quantité d'illusions à ceux qui la regardent comme parole d'évangile, comme le disait si justement Gil. Pour être bien dans sa peau, il faut être intégré dans la société. Mais que faire pour être intégré dans la société? Il faut rentrer dans le cercle de; belle apparence, grand(e), 50 kilos, belle voiture, belle maison, vie active mais laissant de la place, voire une large place, aux loisirs. Et n'oublions pas de sortir tous les vendredi soir en boîte pour se péter les tympans avec nos amis les moutons.
Afin de terminer ma tirade de ce soir, je vais laisser mon côté paranoïaque s'exprimer librement dans ma dernière phrase.*Let's go!!*

Si tout le monde se ressemble, a les mêmes pensées, vit dans les mêmes conditions, ne serait-ce pas plus simple pour les manipuler? Staline le génie...il avait tout compris.

ben dis donc! je te lis et je me dis ceci! tu n'aimerais pas être écrivain? c'est en fonction de ton commentaire qui est écrit comme un récit et en plus une façon de tourner les phrases c'est pas mal tout ça.

En ce qui concerne les vaches nannn elles sont pas manchots
je vis aussi en pleine campagne et quand je vais en ville y a une autre sorte de vache à 2 pattes
je sais c'est pas bien

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Gil le Lun 15 Sep 2008 - 18:51

Oh Cris, nous on disais les "vaches à roulettes" (pour les motards de la bsr)
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Lun 15 Sep 2008 - 19:29

Gil a écrit:je crois que vous m'avez mal compris ou pas très bien; je n'ai rien contre la jeunesse bien au contraire; je n'ai rien contre le progrès, mais alors le vrai; mais si ce progrès consiste à ne plus rien apprendre à nos gosses, à leur faire croire que tout est permis, et qu'il suffit de claquer dans les doigts pour que tout leur tombe tout cuit dans les mains, là je suis contre.

Je suis contre qu'un gosse se fasse tout naturellement tuer pour un MP3 de merde comme je suis contre que l'on permette à des gosses de 13 ou 14 ans de sortir à partir de minuit parce qu'il y a des cons de "responsables"??!! qui organisent des "soirées" à partir de cette heure là, soit disant parce que on ne s'amuse pas avant cette heure.

Je suis triste de voir que l'on n'apprend plus grand chose aux enfants, car eux n'auront plus rien à apprendre aux leurs, du moins pas l'essentiel.

Nous vivons dans une société de consommation au niveau jamais atteint avant, les enfants sont laissés pour compte par la grande majorité des parents qui disent "l'école leur apprendra"; ben mon oeil!

Moi qui suis souvent dans le milieu scolaire depuis plus de 15 ans, je ne cesse de voir la décrépitude de l'éducation; quand vous recevez les programmes scolaires d'avant reprise, vous ne voyez plus "Education à ceci ou cela", mais vous pouvez lire "Au cours de l'année scolaire, les enfants iront à tel, tel, ou encore tel parc d'attraction" etc, etc...

C'est avec tout pareil; peut être n'avions nous pas la liberté qu'ont aujourd'hui les jeunes voir même les adultes, mais qu'est ce que vivions et appréciions ces moments.

C'est pas la faute au gosses; ils ne sont plus responsabilisés; tout leur est permis et ils peuvent tout casser, ils n'auront même pas une torgnole de leur père pour les remettre les idées en place, car celui ci sera arrêté pour "brutalité envers un petit innocent qui n'en peut rien"

Plus de respect pour rien, plus de responsabilité : bref la décadence, douce et inéluctable. La faute au système? oui bien sûr; mais aussi la faute à une grande majorité d'entre nous qui laissons faire en se laissant vivre.

Zelda, je suis 100% d'accord avec toi; car tu as tout compris.
--------------------
Gil mais si je comprends bien ce que tu veux dire, tu parles de jeunes qui ne sont pas responsabilisés, ceux qui cassent etc... cependant ce n'est pas une généralité, dans mon commentaire je mentionne " les parents qui ne sont plus ensemble" sans ici porter de jugement car c'est trop délicat mais pour dire, voilà, les jeunes n'ont pas toujours facile, sans compter aussi, les parents qui sont obligés de travailler tous les deux pour s'en sortir ( les jeunes sont livrés à eux même) Ce n'est pas pour excuser les lacunes de certains jeunes, mais il y a souvent une cause à quelque chose et tous ne sont pas délinquants et tous les délinquants ne sont pas forcément foutus,c'est pour ça qu'il existent des psychologues pour ces jeunes en difficultés.
Je ne penses pas que les adultes se laissent vivre, ils essayent de se débrouiller comme ils peuvent et sans doute faudrait-il aussi à nous adultes une aide pour aider les jeunes pour mieux les situer, et quand tu dis " que des jeunes n'auront même pas une torniole par leur père" pq? donner une torniole? la suis pas d'accord, une torniole c'est une baffe et rien n'est plus abaissant que d'être gifflé il y a d'autres sanctions que celle la. Ca peut -être privé de quelque chose qu'il aime "juste un temps". N'oublions pas aussi que le milieu familial est la base même de l'éducation et que l'école n'est pas la pour éduquer mais pour enseigner, bien qu'il y ait un règlement ( de toute façon le jeunes se retrouvant entre eux dans un établissement scolaires forcément apprennent à vivre ensemble ). Sans doute que les milieux scolaires devraient contenir des psy pour les enfants qui rencontrent des problèmes dans leur quotidien.
Pour en revenir à notre temps Gil, il y avait aussi des bandes de casseurs,voleurs de voitures,motos, j'ais vu ça en ville ou j'habitais
des années plus tard dans ces jeunes beaucoups sont devenus différents,casés et stabilisés,des jeunes qui ont osés pour tout ceux qui n'osaient pas dire "merde" une bonne fois, car il faut le dire on le pensais bien ce mot au fond! les adultes étaient tranquilles, les enfants devaient se taire, en fait on nous a bien fait passé pour des idiots quelque part, parce qu'un enfant soi disant ca pouvait pas comprendre mais obéir.
Notre époque a eu du bon pour les adultes avec des enfants bien sages "force des choses" aujourd'hui les enfants ont leur mot a dire, s'exprimer, c'est un tout et je penses que ce n'est pas en une seule génération que l'équilibre va se faire il faut du temps et de la confiance.Il y a de la délinquance mais il y a aussi et ca faut le dire, des jeunes même des tres jeunes qui se suicident.
évidement ce n'est pas un sujet qui peut se résumer en une fois.
Sans doute je suis trop naïve cependant je me dis que même parmis des jeunes " mous" un jour ces jeunes pourraient nous surprendre, idem pour les jeunes plus tourmentés, la vie est une école à laquelle personne ne peut se soustraire.

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par NooB le Lun 15 Sep 2008 - 19:43

J'arrive un peu tard dans ce magnifique échange d'idées...

Je ne vais pas rebondir sur tel ou tel post, mon message ne serait pas compréhensible. Je vais seulement donner mon opinion, même s'il a en grande partie été exprimé.

Il y a du bon et du mal dans le passé et le présent.

Ainsi, la vulgarisation de la science, l'accessibilité du savoir n'était pas la même qu'aujourd'hui (internet). Ce savoir demande une réelle implication pour le trouver mais aussi et surtout pour le trier. Car les médias regorgent maintenant d'informations... et c'est en effet le problème. Beaucoup trop sont destinées à rendre "du temps de cerveau humain disponible" (Le Lay, ex PDG de TF1).

En effet, beaucoup de "modes de vie en société" ont été instauré. Il faut ouvrir le manuel "star ac'" pour savoir être un fashion tendance, celui du "dreadeux drogué rebel's" pour être de gauche... Bref il y a une réelle marchandisation de la culture. En outre, la transmission de la culture par les parents, qui sont eux aussi englobé dans ce système (programme tv de la ménagère, mode de vie du bon cadre, du bon VRP) est beaucoup moins réfléchie. Il est aussi vrai que l'on délègue trop au système (scolaire, télévisuel, etc etc) le soin de réaliser la culture des enfants.

En réalité, le flot submergeant d'informations réprime la communication de personne à personne. Celle où il y a un contact, un jeu entre les deux personnes qui se parlent. On n'apprend plus à écouter une personne, dans son entier, à saisir toute la complexité et la diversité de l'information qu'elle nous transmet à cause du conditionnement à une source pré-formatée d'information (je caricature : la chanson au format de 3min pour passer à la radio, la téléfilm de 55min, pour passer dans un créneau horaire en incluant l'alimentation publicitaire, le fait de lire un texte en 2
D, sans double sens, de n'avoir que le son de l'interlocuteur, alors qu'il y a bien plus dans une communication de visu, etc).

Oui, il y a de très bons et divers côtés sur le net, mais on ne nous donne pas les outils (et cela est fait sciemment) pour s'en servir utilement, avec du recul et de l'éthique, ...

Non, on n'est pas moins intelligent qu'avant, mais plus formaté, plus spécialisé dans un domaine. Cette ultra-spécialisation fonctionne comme des oeillères. Les prix nobels, les grands pontes des sciences sont ceux qui, souvent, réalisent un pont entre deux domaines.

Cette uniformisation tend à faire perdre les particularismes. Parlons de l'anglais et de son écrasante domination dans la communication internationale. Voyons comment de nouveaux néologismes apparaissent et restent encrés dans notre langue, en détruisant un vocabulaire déjà construit, déjà existant... en mutilant une richesse culturelle unique. Comment arrivons-nous à ne plus nous poser de questions et à faire confiance à des projets menés uniquement dans une logique mercantile, c'est-à-dire dont l'engrenage qui les construit est borné dans un carcan si restreint qu'il ne voit pas les conséquences humaines que cela implique.

Je vais m'arrêter là, par "manque de temps" .... (je suis un homme pressé, clin d'oeil à Noir Désir)...
avatar
NooB
Supernova
Supernova

Masculin Nombre de messages : 572
Age : 28
Localisation : entre Besançon et Rhône-Alpes
Occupation et loisirs : physique, rando, escrime médiévale, informatique, jongle
Matériel : construit un dob 16" F/4,76
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Lun 15 Sep 2008 - 19:59

Gil a écrit:Oh Cris, nous on disais les "vaches à roulettes" (pour les motards de la bsr)

purée! les vaches à roulettes, trop fort ça, on dit aussi les poulets mais ils s'y font ais un de mes amis qui est flic ais un malin plaisir quand je l'invite à lui servir un confrère dans son assiète c'est pas cool ça avec des abricots en plus ben c'est pour les oeufs!ça remplace (mdr) ou alors la salade! faut voir?

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Lun 15 Sep 2008 - 20:11

NooB a écrit:J'arrive un peu tard dans ce magnifique échange d'idées...

Je ne vais pas rebondir sur tel ou tel post, mon message ne serait pas compréhensible. Je vais seulement donner mon opinion, même s'il a en grande partie été exprimé.

Il y a du bon et du mal dans le passé et le présent.

Ainsi, la vulgarisation de la science, l'accessibilité du savoir n'était pas la même qu'aujourd'hui (internet). Ce savoir demande une réelle implication pour le trouver mais aussi et surtout pour le trier. Car les médias regorgent maintenant d'informations... et c'est en effet le problème. Beaucoup trop sont destinées à rendre "du temps de cerveau humain disponible" (Le Lay, ex PDG de TF1).

En effet, beaucoup de "modes de vie en société" ont été instauré. Il faut ouvrir le manuel "star ac'" pour savoir être un fashion tendance, celui du "dreadeux drogué rebel's" pour être de gauche... Bref il y a une réelle marchandisation de la culture. En outre, la transmission de la culture par les parents, qui sont eux aussi englobé dans ce système (programme tv de la ménagère, mode de vie du bon cadre, du bon VRP) est beaucoup moins réfléchie. Il est aussi vrai que l'on délègue trop au système (scolaire, télévisuel, etc etc) le soin de réaliser la culture des enfants.

En réalité, le flot submergeant d'informations réprime la communication de personne à personne. Celle où il y a un contact, un jeu entre les deux personnes qui se parlent. On n'apprend plus à écouter une personne, dans son entier, à saisir toute la complexité et la diversité de l'information qu'elle nous transmet à cause du conditionnement à une source pré-formatée d'information (je caricature : la chanson au format de 3min pour passer à la radio, la téléfilm de 55min, pour passer dans un créneau horaire en incluant l'alimentation publicitaire, le fait de lire un texte en 2
D, sans double sens, de n'avoir que le son de l'interlocuteur, alors qu'il y a bien plus dans une communication de visu, etc).

Oui, il y a de très bons et divers côtés sur le net, mais on ne nous donne pas les outils (et cela est fait sciemment) pour s'en servir utilement, avec du recul et de l'éthique, ...

Non, on n'est pas moins intelligent qu'avant, mais plus formaté, plus spécialisé dans un domaine. Cette ultra-spécialisation fonctionne comme des oeillères. Les prix nobels, les grands pontes des sciences sont ceux qui, souvent, réalisent un pont entre deux domaines.

Cette uniformisation tend à faire perdre les particularismes. Parlons de l'anglais et de son écrasante domination dans la communication internationale. Voyons comment de nouveaux néologismes apparaissent et restent encrés dans notre langue, en détruisant un vocabulaire déjà construit, déjà existant... en mutilant une richesse culturelle unique. Comment arrivons-nous à ne plus nous poser de questions et à faire confiance à des projets menés uniquement dans une logique mercantile, c'est-à-dire dont l'engrenage qui les construit est borné dans un carcan si restreint qu'il ne voit pas les conséquences humaines que cela implique.

Je vais m'arrêter là, par "manque de temps" .... (je suis un homme pressé, clin d'oeil à Noir Désir)...

ben même pressé tu dis des choses hein!!! même que je dois relire la je comprend le theme "neurones" j'ais les miens qui zig zag dans tous les sens : ou alors c'est l'heure?
comme tu dis " communication" oui, communiquons c'est primordial, comme ségolène a dit " tous ensemble, tous ensemble"
ben je trouve super cool le forum, un beau bouquet d'idées de tout le monde

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Zelda Gil-Galen le Lun 15 Sep 2008 - 20:12

cris a écrit:

ben dis donc! je te lis et je me dis ceci! tu n'aimerais pas être écrivain? c'est en fonction de ton commentaire qui est écrit comme un récit et en plus une façon de tourner les phrases c'est pas mal tout ça.

En ce qui concerne les vaches nannn elles sont pas manchots
je vis aussi en pleine campagne et quand je vais en ville y a une autre sorte de vache à 2 pattes
je sais c'est pas bien

Être écrivain? Hum...pourquoi pas?
Je pense que c'est le latin et le grec antique qui m'ont donné cette manière de formuler mes phrases ainsi; pour le reste, je suis en option biologie-chimie...orientée donc vers un tout autre horizon. Mais j'ai conservé le latin! Le naturel revient au galop.

-Cris, concernant ton dernier message, et en particulier le paragraphe sur la violence et la responsabilité des parents-

Je l'avoue, j'ai été éduqué la plupart du temps sans mes parents, mon demi-frère me menant au gré de ses envies journalières d'enfant de 10-14 ans, traînant sa "petite sœur" derrière lui. Mes parents devaient travailler énormément car ils avaient décidé de monter une société d'informatique; sans pour autant nous abandonner totalement à notre sort, nous ne voyions notre père commun qu'environ une fois toutes les deux semaines et ma propre mère ne nous croisait principalement que deux fois par jour. Ainsi, je traînais dans la forêt avec mon frère et ses amis, pratiquant allègrement la politique des poings; nous étions "la mauvaise bande" de la vallée.
Mais j'ai possédé un point très important que mon demi-frère n'a jamais eu: la curiosité. Ayant appris très vite à lire, je m'évadais dans les livres alors que lui, âgé alors de quatre ans de plus que moi, les déchiffraient à peine.
Afin de ne pas entrer dans les détails personnels, je serai brève pour la suite: nous avons déménager car mes parents ont loupé leur société, mon frère ne l'a pas supporté et a fugué, ratant littéralement ses études. Pour ma part, j'ai continuer à frapper pendant encore quelques heureuses années.
En conclusion, et ne souhaitant juger personne, je dirais qu'il n'y a aucun mal dans la punition, de quelque forme qu'elle soit; il y a simplement ceux qui l'a supporte ou non. La grande caste freudienne ayant décidé qu'une punition était humiliante (ce qui est le but recherché d'une punition, non?), ils ont diffusés dans un message joint à la liberté qu'il fallait modérer les "torgnoles". Qui a raison?

P.S.: je connais un homme issus d'une ancienne riche famille du Caire qui m'a un jour dis que, si la vie l'avait mené à avoir des enfants, ils les auraient retirés de l'école publique afin de les donner à de bons précepteurs sachant les mener où le patron le voulait; de cette façon, ils auraient été curieux et avides de savoir. Évidemment, il faut avoir les moyens...mais je reste persuadée que l'école publique et ses "projets pédagogique" ne sont pas de la meilleure mixture. Sur ce, valete et bonne nuit!
avatar
Zelda Gil-Galen
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1385
Age : 26
Localisation : Suisse
Occupation et loisirs : Piano, photographie, trekking, tir à l'arc
Date d'inscription : 21/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Aurélie le Lun 15 Sep 2008 - 20:42

Hé bien, je trouve que certains ont une version triste, pessimiste de la situation ... A moins que je ne déborde d'un optimisme incroyable !

Mais quand même la situation n'est pas si sombre que ça !
Par exemple, c'est vrai que les jeunes ont du mal à s'exprimer autrement qu'en ralant ou en critiquant mais j'ai constaté qu'à partir d'un certain âge, ils évoluent, s'intéressent, choisissent leurs études. Cela prend peut être plus de temps qu'avant mais c'est aussi dû à la diversification des études proposées ! Et après tout, la durée des études a nettement augmenté par rapport à "avant" !

Quant à la société, je la trouve bien plus diversifiée, ouverte qu'avant ! Je crois qu'il faut voir plus loin que les apparences (tenues langages et tout), être intégré c'est avoir une personnalité et une force de caractère mais surtout pas se placer volontairement à l'écart ...
Et le meilleur moyen de faire passer ce qu'on a à dire est de se placer à la hauteur de tout le monde, d'être susceptible d'être compréhensible et écouter par les autres et non pas se marginaliser en décrétant que de toutes façons, il n'y a que des abrutis qui s'en foutent.
Je me penche pas mal sur la question de l'enseignement justement, car je suis prof de piano et je souhaite intégrer le cefedem de poitiers (je ne sais pas si vous connaissez), je voulais te conseiller ce texte Gil, de Jacky Beillerot, professeur en sciences de l'éducation à l'univ Paris X Nanterre. Tu me diras ce que tu en penses (tu peux le trouver sur le site du cefedem de nantes, dans les anales.)
En tous cas, notre équipe pédagogique passe beaucoup de temps à faire évoluer l'enseignement, à trouver comment intéresser les éléves, les faire venir à nous ... Et j'aime constater que malgré l'image de "garderie" que peuvent avoir les écoles de musique, les élèves ont du répondant, de la motivation et de l'enthousiasme ! Mais il s'agit d'écoles de musique, c'est un peu différent.

En tous ca, comme le dit très bien NooB, il y a du bon et du mauvais avant et maintenant, il ne faut pas idéaliser un passé et ne voir que le mauvais côté des choses du présent, il faut savoir vivre avec son temps et s'adapter et surtout communiquer, c'est à dire savoir parler et savoir écouter ...
avatar
Aurélie
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Tours
Occupation et loisirs : piano lire danser et se geler les fesses pour regarder le ciel !
Matériel : Skywatcher 130/900mm EQ-2
Date d'inscription : 09/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par NooB le Lun 15 Sep 2008 - 21:22

Ce n'est pas forcément à nous de nous adapter, on peut se concerter pour faire progresser les choses dans la logique la plus proche du consensus (une petite note d'idéalisme)... ...mais ne le fait que rarement (en tout temps; passé et présent).

Je ne trouve pas le présent forcément plus sombre que le passé, mais il m'est plus facile de décrire quelque chose que je vis.
avatar
NooB
Supernova
Supernova

Masculin Nombre de messages : 572
Age : 28
Localisation : entre Besançon et Rhône-Alpes
Occupation et loisirs : physique, rando, escrime médiévale, informatique, jongle
Matériel : construit un dob 16" F/4,76
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par laselve le Lun 15 Sep 2008 - 22:40

2 ou 3 choses en vrac :

Une phrase de Jules Vernes dans « l’île mystérieuse »

« La nécessité est, d’ailleurs, de tous les maîtres, celui qu’on écoute le plus et qui enseigne le mieux. »

Au fait qui a lu « l’île mystérieuse » ?
Un jour , à la radio , un grand chimiste expliquait que sa vocation de chercheur venait de la lecture de ce livre dans sa jeunesse ! Ce livre DOIT être lu par tout amoureux de la science !

Il ne faut pas croire que nous sommes plus « intelligents » que nos ancêtres :
Tu prends un enfant de Cro-magnon , tu lui mets un t-shirt Adidas , tu l’installes dans la cour du lycée et personne ne verra la différence :
Il te mettra la pâtée en sport , il sera beaucoup plus fort que toi en mémoire visuelle et auditive , et je ne parle pas des réflexes pour les jeux vidéo , jeux qu’il sera très capable de comprendre et de pratiquer.

L’écriture n’a que 5000 an , et les nouveaux moyens de communication ont moins de 100 ans . L’informatique n’a que 30 ans: il faut apprendre à s’en servir et à la maîtriser.

Ce qui compte , c’est la curiosité ;
La curiosité d’aller voir ce qu’il y a derrière la colline (souvent , c’est une autre colline , mais on n’est jamais déçu d’avoir rêvé ! )

Pour la baisse des niveaux , on verra demain ; j’ai deux ou trois bouquins là-dessus.

Pour la prof de musique , même si je n’y connais absolument rien , moi je sais ce que tu dois leur apprendre à tes élèves :

L’autre jour , j’ai vu à la télé une jeune et jolie virtuose violoniste interpréter un morceau avec le grand orchestre : c’était magnifique ,réussi , la salle a explosée … mais c’était froid , raide , trop appliqué !
Par contre , quand je regarde l’archet de Stéfane Grappelli c’est magique : il sautille de note en note , s’amuse ,s’arrête , virevolte , et on dirait que les yeux pétillants du musicien sourient : il est heureux de nous surprendre !

Aurélie , si tu leur apprends ça , tu as gagné !

laselve
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 1262
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Gil le Lun 15 Sep 2008 - 23:05

Aurélie a écrit:Hé bien, je trouve que certains ont une version triste, pessimiste de la situation ... A moins que je ne déborde d'un optimisme incroyable !

Mais quand même la situation n'est pas si sombre que ça !
Par exemple, c'est vrai que les jeunes ont du mal à s'exprimer autrement qu'en ralant ou en critiquant mais j'ai constaté qu'à partir d'un certain âge, ils évoluent, s'intéressent, choisissent leurs études. Cela prend peut être plus de temps qu'avant mais c'est aussi dû à la diversification des études proposées ! Et après tout, la durée des études a nettement augmenté par rapport à "avant" !

Quant à la société, je la trouve bien plus diversifiée, ouverte qu'avant ! Je crois qu'il faut voir plus loin que les apparences (tenues langages et tout), être intégré c'est avoir une personnalité et une force de caractère mais surtout pas se placer volontairement à l'écart ...
Et le meilleur moyen de faire passer ce qu'on a à dire est de se placer à la hauteur de tout le monde, d'être susceptible d'être compréhensible et écouter par les autres et non pas se marginaliser en décrétant que de toutes façons, il n'y a que des abrutis qui s'en foutent.
Je me penche pas mal sur la question de l'enseignement justement, car je suis prof de piano et je souhaite intégrer le cefedem de poitiers (je ne sais pas si vous connaissez), je voulais te conseiller ce texte Gil, de Jacky Beillerot, professeur en sciences de l'éducation à l'univ Paris X Nanterre. Tu me diras ce que tu en penses (tu peux le trouver sur le site du cefedem de nantes, dans les anales.)
En tous cas, notre équipe pédagogique passe beaucoup de temps à faire évoluer l'enseignement, à trouver comment intéresser les éléves, les faire venir à nous ... Et j'aime constater que malgré l'image de "garderie" que peuvent avoir les écoles de musique, les élèves ont du répondant, de la motivation et de l'enthousiasme ! Mais il s'agit d'écoles de musique, c'est un peu différent.

En tous ca, comme le dit très bien NooB, il y a du bon et du mauvais avant et maintenant, il ne faut pas idéaliser un passé et ne voir que le mauvais côté des choses du présent, il faut savoir vivre avec son temps et s'adapter et surtout communiquer, c'est à dire savoir parler et savoir écouter ...

Ce n'est pas du pessimisme Aurélie; c'est du réalisme!

Mais je te l'accorde, en étant réaliste, il y a de quoi parfois devenir pessimiste et pour cloturer ma soirée, je vous laisse réfléchir un peu sur la différence qu'il peut y avoir dans le sens que l'on donne au mot.

Ainsi, je vous cite cette pensée profonde de JAMES BRANCH CABELL.

"L'optimiste proclame que nous vivons dans le meilleur des mondes possibles, tandis que le pessimiste craint que ce ne soit vrai".

@+, et vive Jules Verne
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Mar 16 Sep 2008 - 15:37

Zelda Gil-Galen a écrit:
cris a écrit:

ben dis donc! je te lis et je me dis ceci! tu n'aimerais pas être écrivain? c'est en fonction de ton commentaire qui est écrit comme un récit et en plus une façon de tourner les phrases c'est pas mal tout ça.

En ce qui concerne les vaches nannn elles sont pas manchots
je vis aussi en pleine campagne et quand je vais en ville y a une autre sorte de vache à 2 pattes
je sais c'est pas bien

Être écrivain? Hum...pourquoi pas?
Je pense que c'est le latin et le grec antique qui m'ont donné cette manière de formuler mes phrases ainsi; pour le reste, je suis en option biologie-chimie...orientée donc vers un tout autre horizon. Mais j'ai conservé le latin! Le naturel revient au galop.

-Cris, concernant ton dernier message, et en particulier le paragraphe sur la violence et la responsabilité des parents-

Je l'avoue, j'ai été éduqué la plupart du temps sans mes parents, mon demi-frère me menant au gré de ses envies journalières d'enfant de 10-14 ans, traînant sa "petite sœur" derrière lui. Mes parents devaient travailler énormément car ils avaient décidé de monter une société d'informatique; sans pour autant nous abandonner totalement à notre sort, nous ne voyions notre père commun qu'environ une fois toutes les deux semaines et ma propre mère ne nous croisait principalement que deux fois par jour. Ainsi, je traînais dans la forêt avec mon frère et ses amis, pratiquant allègrement la politique des poings; nous étions "la mauvaise bande" de la vallée.
Mais j'ai possédé un point très important que mon demi-frère n'a jamais eu: la curiosité. Ayant appris très vite à lire, je m'évadais dans les livres alors que lui, âgé alors de quatre ans de plus que moi, les déchiffraient à peine.
Afin de ne pas entrer dans les détails personnels, je serai brève pour la suite: nous avons déménager car mes parents ont loupé leur société, mon frère ne l'a pas supporté et a fugué, ratant littéralement ses études. Pour ma part, j'ai continuer à frapper pendant encore quelques heureuses années.
En conclusion, et ne souhaitant juger personne, je dirais qu'il n'y a aucun mal dans la punition, de quelque forme qu'elle soit; il y a simplement ceux qui l'a supporte ou non. La grande caste freudienne ayant décidé qu'une punition était humiliante (ce qui est le but recherché d'une punition, non?), ils ont diffusés dans un message joint à la liberté qu'il fallait modérer les "torgnoles". Qui a raison?

P.S.: je connais un homme issus d'une ancienne riche famille du Caire qui m'a un jour dis que, si la vie l'avait mené à avoir des enfants, ils les auraient retirés de l'école publique afin de les donner à de bons précepteurs sachant les mener où le patron le voulait; de cette façon, ils auraient été curieux et avides de savoir. Évidemment, il faut avoir les moyens...mais je reste persuadée que l'école publique et ses "projets pédagogique" ne sont pas de la meilleure mixture. Sur ce, valete et bonne nuit!

Bonjour " Zelda" tout d'abord je te remercie pour cette ouverture " sur toi" que tu as écris et je suis sur que tu as du ressentir
beaucoups d'émotion en écrivant,cette partie de ta vie qui est très importante ou tu as suivis des chemins tout en allant, suivant ton frère ainé, confiante aussi, ça c'est ce que j'appelle un enrichissement.
A ce que je viens d'écrire "enrichissement" voyons cela au 2ème degré.
Cette enfant que tu étais ,bien malgré elle projettée sur une route de vie " la tienne" tout en suivant ton frère aîné, (j'arrives pas à dire demi) tu as du te trouver devant des situations "de vie" suivant en toute confiance je le comprend fort bien fréquentant ses copains,tu as vu, véçu,imité tout en allant.Ceci pour exliquer brièvement l'image sur laquelle je me permets de m'arreter.Une vie tumultueuse mais,enrichissante.Pq je dis enrichissnte? parce que tu as véçu ces passages ils te sont propres, tu as découvert...la vie un peu comme la vie de la rue si je peux me permettre de dire ça et c'est effectivement cela.Toi et ton frère, deux enfants s'exprimant à travers leur propre nature, découvrant d'autres enfants sans doute dans les même conditions voir même pires qui sait!
L'image parfaite de la famille élevant sans problèmes ses enfants c'est impossible il y a toujours un hic , le parfait n'existant pas les aléas de la vie en rajoutent encore.( dans beaucoups de cas )
Toi tu as fait ce choix d'explorer ta curiosité dans des domaines qui t'ont permis d'évoluer vers l'avenir " ton avenir"
On a beau avoir des freres et soeurs, nous sommes tous unique dans nos choix perso.Je me dis que parce que tu as du vivre ces étapes tu as du acquérir beaucoups de forces, la vie est une jungle, et la force vient de ce qu'on développe en apprenant, tout en allant bien sur.Ton histoire de vie passée sera aussi un enrichissement lorsque plus tard tu la racontra à tes enfants, petits enfants, sans regret parce que c'est une partie de toi.
Pour ton frère,puisque tout le monde est unique en son genre,il était 4 ans plus agé que toi, comment a t il pu ressentir ces passages, sans doute sa perception de force devait elle se mesurer quelque part a défaut de se mesurer " au père" sa conquête des autres etc...
Pour tout le monde les choix arrivent au bon moment, pour l'un ce sera très tôt pour d'autres beaucoups plus tard,parce que tout le monde ne peut être pret en même temps, je l'ais dit dans un commentaire, la vie c'est la plus grande école qui soi et personne n'y échappe, on apprend de tout le monde.

Maintenant pour relever le point sur la punitio; ça dépend ce qu'on entend par ce mot, punir,sévir est une nécessité dans la forme éducative,puisque éduquer signifie aussi projetter un enfant vers son propre avenir en tenant compte de son potentiel,mental, affectif,intellectuel etc... punition, faire réaliser à un enfant qu'agir mal doit inclure ce qui s'en suivra, la punition,alors il y a aller au coin c'est toujours d'actualité,heureusement que les maisons ne sont pas ronde.
certains parents dans leur manque de maitrise passeront à l'acte,giffle,coups, et j'en passe.( c'est triste)
La giffle au visage est psychologiquement un trouble, la partie du visage étant le facteur de la personne, sa fierté.

Il y a une autre méthode pour punir, c'est aux parents de voir ce que les enfants aiment, préfèrent, ca peut être, le pc, les jeux, la tv, un copain qui doit venir a la maison..... il y a le choix, priver c'est une punition ( le temps nécessaire) est
bien plus correcte et plus marquante et si un des parents puni de cette façon l'autre doit aussi approuver et seul celui des d'eux qui a donné cette punition doit la relever lui même, l'enfant comprendra tres vite qu'il est inutile de prendre papa ou maman comme allié.

Je suis aussi pour que les enfants se retrouvent tous en milieu scolaire, c'est une forme de vie " obligatoire" en communauté, apprendre ensemble des matières, vivre ensemble a la récré, se faire des amis etc...
On ne peut sous pretexte de protéger l'enfant des autres influences, de le retirer systématiquement d'un milieu qui lui apportera la richesse necessaire à son évolution, la plus belle des richesses étant , la découverte de soi a travers les autres et cela se perdure dans toute la vie.
Pour ma part je penses que tous les enfants sont avides de savoir selon leurs besoins leurs états,on est parfois surpris qu'un enfant lent d'un coup fasse un bond en avant, tout est relatif,et si depuis mon époque jusqu'a celle ci je constate une belle évolution concenant la pédagogie des enfants c'est qu'il y avait un grand besoin de ce coté la, car les jeunes d'aujourd'hui seront l'avenir de demain et ainsi de suite,je reste donc confiante que sans chercher le parfait il y aura encore des mises en place pour aider nos jeunes dans leurs propres évolutions respectives. J'ais déjà entendu ceux de ma génération dire que les enfants actuel sont des "enfants rois", je ne savais pas que le fait de les comprendre faisaient d'eux des rois mais des petites personnes à part entière.
Bien sur que les parents doivent mettre des limites " ensemble si possible" la politesse existe, la patience s'apprend, la découverte s'explore, les bétises permettent de se relever aussi, car celui qui ne tombe jamais ne connaitra pas le processus pour se relever. Vive la vie

encore merci pour ton commentaire

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Zelda Gil-Galen le Mar 16 Sep 2008 - 17:34

Mais de rien....le tien étant également très instructif. En outre, je vois que nous n'avons pas le même point de vue. Qui vivra verra! J'ai encore le temps pour tout ça...
avatar
Zelda Gil-Galen
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1385
Age : 26
Localisation : Suisse
Occupation et loisirs : Piano, photographie, trekking, tir à l'arc
Date d'inscription : 21/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par cris le Mar 16 Sep 2008 - 18:12

Zelda Gil-Galen a écrit:Mais de rien....le tien étant également très instructif. En outre, je vois que nous n'avons pas le même point de vue. Qui vivra verra! J'ai encore le temps pour tout ça...


c'est ça qui est beau, c'est de pouvoir dialoguer sans pour autant avoir les mêmes points de vues

cris
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 63
Localisation : froidchapelle
Occupation et loisirs : synthé
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestrodeos.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Aurélie le Mar 16 Sep 2008 - 18:19

T'en fais pas laselve, la musicalité et ma présence sur scène sont mes plus grandes qualités, elles m'ont permis bien souvent de réussir malgré une technique un poil plus faible ^^
Ce genre de musicien que tu as vu l'autre jour est malheureusement le résultat d'une société élitiste, ces enseignements produisent des artistes vides et automates !
Je m'applique à passionner mes élèves et leur apprendre à ressentir et exprimer ce qu'ils ressentent et nous travaillons avec mes collègues dans le but de dispenser cet enseignement à tous !
Espérons que cela portera !

En tous cas, pour Grapelli : youpi !
avatar
Aurélie
Etoile
Etoile

Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Tours
Occupation et loisirs : piano lire danser et se geler les fesses pour regarder le ciel !
Matériel : Skywatcher 130/900mm EQ-2
Date d'inscription : 09/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Gil le Mar 16 Sep 2008 - 18:37

Oh oui! Stéphane Grappeli : 26 janvier 1908 – 1 er décembre 1997: Fantastique!!!

Moi, j'adore surtout l'ensemble du Hot club de France, avec Django Reinhardt et le autres; magnifique, et magique!
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des neurones en panne?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum