L´Univers Explosif - Contractil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L´Univers Explosif - Contractil

Message par andres le Sam 12 Avr 2008 - 21:26

Entre un Univers explosif ( actuel ) et un Univers explosif-contractile
( Big ban et Big crunch simultanés ),respectant le troisième principe
de la dynamique de Newton ( principe de l´action-réaction ) pour lequel
s´incliner ????

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par sargeras le Sam 12 Avr 2008 - 23:06

la mécanique newtonienne à c'est limite et là c'est plus la relativité qui s'applique de plus la 3ème loi de newton s'applique à un système isolé et ce n'est pas la cas il me semble ici.

_________________
avatar
sargeras
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 704
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par Ulysse le Lun 14 Avr 2008 - 11:55

Bonjour, merci de passer aussi par la case "présentations"
avatar
Ulysse
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 2821
Age : 37
Localisation : 04
Occupation et loisirs : Paléontologie, sciences de l'évolution, photo, etc.
Matériel : C8
Date d'inscription : 11/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.gpa.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par andres le Mar 29 Juil 2008 - 21:03

Moi,je crois que le 3ème postulat de la dynamique de Newton intervient de même que la relativité au procès de l´Univers. Et pour le prouver je vais essayer de l´expliquer :

Pour commencer on va faire deux exercices qui sont nécessaires de comprendre pour nous jeter en plein sur le problème.
Il ne faut pas oublier,en tout cas,que ce ne sont que des exemples et seulement que des exemples,pour habituer notre esprit aux nouvelles formules qui vont apparaître durant l´exposition

--------------------------------------------
Premièrement nous allons faire un exercice dans un champs gravitatoire quelconque;pour rendre plus
facile les données,nous allons prendre le champs gravitatoire terrestre.

Nous avons,par exemple,un objet en chute libre dans le champs gravitatoire terrestre,leur
accélération etant de 9,8 mètres / seconde.
La formule de l´espace parcouru est egale a 1/2 de la gravité par le carré du temps.

s = 1/2 g * t^2

1 ) Pour 1 seconde de chute libre, l´espace parcouru est de 4,9 mètres

s = 0,5 * 9,8 * 1^2 = 4,9 mètres

2 ) Pour 3 secondes de chute libre, l´espace parcouru est de 44,1 mètres

s = 0,5 * 9,8 * 3^2 = 44,1 mètres.

3 ) Nous prenons 3 points dans la chute.

1º point à 0 mètres de chute

2º point à 4,9 mètres de chute

3º point a 44,1 mètres de chute

4 ) Nous appliquons une charge d´un coulomb au premier point et une autre charge d´un
coulomb au deuxième point et nous trouvons la force de répulsion :

F = k * q * q / r^2

F = ( 9 * 10^9 ) * 1 * 1 / 4,9^2 = 3,7484382 * 10^8 newtons

5 ) Nous appliquons une charge d´un coulob au premier point et une autre charge d´un
coulomb au troisième point et nous trouvons la force de répulsion

F = ( 9 * 10^9 ) * 1 * 1 / 44,1^2 = 4627701,4 newtons

6 ) À continuation nous faisons la racine quatrième du quotient des 2 forces :

Racine quatrième de ( 3,7484382 * 10^8 Nw ) / 4627701,4 Nw = 3 secondes

On va prendre la force entre les deux charges les plus rapprochées comme force électrostatique,et la force entre les deux charges plus éloignées comme force gravitatoire.

Tu vas trouver tous les temps en chute libre dans les champs gravitatoires faisant la racine
quatrième du quotient de la force plus grande et plus petite.


Les vraies valeurs des unités et constantes mises en jeu sont :

ε0 = 8,8541e-12 F/m
G = 6,6742e-11 Nm²/kg²
Mp = 1,6726e-27 kg = 1 uma (unité de masse atomique)
Qp = 1,6021e-19 C = 1 ce (charge élémentaire)
K = 1/4πε0 = 8 987 640 929 m/F
a = Fg/M' = 9,8 m/s²
c = 299 792 458 m/s

Fe = kQQ'/R²
Fg = GMM'/R²

ds = aΔt²/2

Pour nous, ds = R.

Donc, pour Δt = 1 sec, nous avons R = 4,9 m entre les deux protons. Les forces sont donc :

Fe = 1,31400467e-29 N
Fg = 1,06354374e-65 N

Maintenant, pour Δt = 3 sec, nous avons R = 44,1 m entre les deux protons. Les forces sont :

Fe = 1,18617229e-31 N
Fg = 9,60077347e-68 N

Si on fait le rapport de Fe1 par Fe2 :

110, 7768813

Une valeur sans dimension. Sa racine quatrième donne :

3,244234838

Le résultat est le même pour la racine quatrième du rapport Fg1 par Fg2.

Mais cette valeur est erronée, puisque les unités mises en jeu ne sont qu’approximatives. Par contre, algébriquement parlant, dans les deux Fe, les monômes KQQ’ de chacune des forces s’annulent, donnant :

[(44,1)²/(4,9)²]¼ = (44,1/4,9)½ = 3

C’est bien égale à Δt.

--------------------------------
Exemple deuxième de comme trouver un temps à partir des forces électrostatique et gravitatoire :

Nous avons 2 particules séparées d´un metre et nous pensons que ces deux particules augmentent leur force électrotatique avec le carré du temps passé en secondes depuis le commencement de l´exposition´
À même temps ces deux particules diminuent leur force gravitatoire avec le carré du temps passé en secondes depuis le commencement de l´exposition.

Voyons un exemple de deux particules avec une force de 10 Nw au commencement de l´exposition:

1 seconde ...........force électr. = 10 Nw * 1^2 = 10 Nw
1 seconde............force grav. = 10 Nw / 1^2 = 10 Nw

4 secondes..........force électr. = 10 Nw * 4^2 = 160 Nw
4 secondes..........force grav. = 10 Nw / 4^2 = 0,625 Nw

Temps éculé depuis l´exposition = Racine quatrième de 160 Nw / 0,625 = 4 sec. lumière

Encore une fois la racine quatrième nous a donnée le temps.

À continuation nous pensons qu´une onde électromagnétique est partie
au commencement de l´exposition. Quatre secondes après l´onde a un rayos de 4 secondes et ces 4 secondes sont vides de particules puis qu`elles sont dans la sphère.Ce rayon est une nouvelle dimension qu´on va appeler temps absolu.

Maintenant nous allons penser que le commencement de l´exposition s´est effectué au commencement de l´Univers, là où la force électromagnétique et la force gravitatoire se sont séparées.

Nous pouvons trouver le temps absolu de l´Univers faisant la racine quatrième du quotient des forces électrotatique et gravitatoire de deux
protons éloignées un mètre.

à suivre.

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par NooB le Mar 29 Juil 2008 - 23:48

Je vais essayer de prendre le temps que je n'ai pas sur un sujet de cosmologie qui m'intéresse.

Tout d'abord, peux-tu m'expliquer de quoi il est question au tout début du topic.

Andres a écrit:Entre un Univers explosif ( actuel ) et un Univers explosif-contractile
( Big ban et Big crunch simultanés ),respectant le troisième principe
de la dynamique de Newton ( principe de l´action-réaction ) pour lequel
s´incliner ????

Qu'est-ce qu'un univers explosif ? Parles-tu de la théorie actuelle du Big Bang, d'un univers fractal (c'est une vision moderne du Big Bang qui verrait non pas une naissance d'univers mais plusieurs et les sources sont sérieuses (CNRS)) ?

Quand tu parles d'univers, je cite "explosif contractile", parles-tu d'un modèle cyclique (post-ekpyrotique) ? Te bases-tu sur un modèle lambda-CDM ?

---------------------

D'une manière plus que sérieuse et avec toute la rigueur possible, voici plusieurs commentaires.

Tout d'abord j'ai du mal à généraliser l'utilisation de la mécanique de Newton dont plusieurs piliers sont anciens et relégués. Je parle en effet de la transformation de Galilée qui n'est qu'une approximation ne prenant pas en compte le facteur relativiste que l'on retrouve dans la transformation de Lorentz. Celle-ci étant employée dans la RR. En cosmologie on prend l'habitude de développer ses idées en RG. C'est la théorie qui marche le mieux dans la description des phénomènes macroscopiques.

Ensuite pour une question de lisibilité :
- N : symbole de l'unité des Newton,
- nw : symbole de bien peu d'unité
- N * W : Newton * Watt ....

C'est, pour moi, une ambiguité à soulever.

--------------------------
Problème 1- 4°) Peux-tu préciser pour aider à la lecture de ton exemple si t=0... Histoire de savoir où est la masse en chute libre, si sa vitesse initiale est bien nulle, etc...

Problème 1- 6°)
Andres a écrit:
6 ) À continuation nous faisons la racine quatrième du quotient des 2 forces :

Racine quatrième de ( 3,7484382 * 10^8 Nw ) / 4627701,4 Nw = 3 secondes

Je n'ai peut-être pas assez lu mon cours... ...rappelles-moi comment peux-tu donner des unités à un nombre sans unités....... ?

Quelle est cette formule ?

Problème 2-
Andres a écrit:Nous avons 2 particules séparées d´un metre et nous pensons que ces deux particules augmentent leur force électrotatique avec le carré du temps passé en secondes depuis le commencement de l´exposition´

Présentes ton problème avec davantage de rigueur ! Quelles particules (charge, masse) ? Quelles forces sont à l'œuvre ?

Problème 2-
Andres a écrit:Encore une fois la racine quatrième nous a donnée le temps.

Cette phrase est empreinte d'un empirisme flagrant, outragent et peu appréciable en science et au XXIème siècle !!

Une ressemblance troublante et répétée ne prouve pas grand chose, pour faire passer des idées et une théorie, il faut bien plus que de la verve, il faut des arguments!

Andres a écrit:Ce rayon est une nouvelle dimension qu´on va appeler temps absolu.


???

------------

C'est plus que douteux : ça s'approche de pseudo-sciences.

Je pense qu'il me faut refuser tout nouveau message dont l'explication n'est pas limpide, dans un langage clair et surtout avec une utilisation raisonnée des maths : les maths s'utilisent avec parcimonie !

Le premier point que tu dois expliquer, c'est le problème d'unités ( {[N]/[N]}^(1/4)=[s] ).
avatar
NooB
Supernova
Supernova

Masculin Nombre de messages : 572
Age : 28
Localisation : entre Besançon et Rhône-Alpes
Occupation et loisirs : physique, rando, escrime médiévale, informatique, jongle
Matériel : construit un dob 16" F/4,76
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par andres le Ven 1 Aoû 2008 - 8:41

J´ai commis plusieurs lapsus dans l´écrit antérieur, gravitatoire pour gravitationnelle, Nw pour N, électrotatique pour électrostatique...etc...
C´est le prix qu´il faut payer pour s´asseoir á table devant une page en blanche.

Première question: De quoi s´agit-il ?
J´essaie de démontrer un nouveau concept où l´accéleration de l´expansion de l´Univers fait abstraction de la matière obscure,en même temps j´essaie d´arriver au rayon de l´atome,aux dimensions de l´Univers, ainsi qu´à la temperature à la première seconde.

Dans ce nouveau concept il n´y a pas d´Univers à proprement parler, ce que nous voyons ne sont que des ondes gravitationnelles s´agglutinant en étoiles,galaxies,cumulus de galaxies...etc...
Le Big bang fut le foyer d´un nouveau sistème d´ondes électrogravitationnelles.
Les ondes électromagnétiques et les ondes gravitationnelles vont accouplées les unes aux autres se donnant le dos,à même temps les unes augmentent et les autres diminuent ses forces intrinsèques, selon le carré du temps passé à partir du foyer des ondes.

Il n´y a dans l´espace que des ondes électrogravitationnelles !!!


Deuxième question : (( N ) / ( N ))^( 1/4 ) = S ...???

On va faire un exemple dans le champs terrestre de 3 seconde de chute libre.

Je vais décomposer les deux forces en ses élements

t = racine quatrième de F / f
t = racine quatrième de (k*q*q´/ R^2) / (k*q*q´´ / r^2 )
t = racine quatrième de (k*q*q´/ ( 0,5*9,8*3^2 )^2 ) / (k*q+q´´/ ( 0,5*9,8*1^2 )^2 )

Je tache les éléments qui se répètent dans chacune des forces puisqu´ils s´annulent

il rest:
t= racine quatrième de ( 3^2 )^2 / ( 1^2 )^2 = 3

t = 3 secondes

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par NooB le Ven 1 Aoû 2008 - 18:43

Je me répète, j'ai mal du me faire comprendre !

racine quatrième de F/f est un nombre sans dimension : pas un temps....

Un nombre sans dimension n'a pas d'unité. Si je te dis "5" et que tu rajoutes "euros" derrière, tu places une unité sur un nombre qui n'en a pas ! Donc tu changes sa signification.

Un exemple concret : rapport F/D, il te donne un nombre sans unité auquel on associe une définition (l'ouverture). Je te dis que j'ai un F/D de 5, pas de 5 secondes.

C'est pour moi un des points obscurs qu'il faut éclaircir, pour pouvoir continuer !

Prouves-moi le contraire ...
avatar
NooB
Supernova
Supernova

Masculin Nombre de messages : 572
Age : 28
Localisation : entre Besançon et Rhône-Alpes
Occupation et loisirs : physique, rando, escrime médiévale, informatique, jongle
Matériel : construit un dob 16" F/4,76
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par andres le Mer 9 Déc 2009 - 22:21

Bonjour à nouveau
Pour pouvoir continuer j´appellerai a votre intelligence et no pas à l´astrophysique actuelle,c´est pour ça que je vais vous poser 2 questions qui vont éclaircir beaucoup mes idées sur le sujet et je vous serais reconnaissant la réponse.
1º) Supposons qu´au commencement de l´Univers le temps s´eu brisé en 2,surgissant un temps droit ( avec des pulsations invariables ) et un autre temps inverse ( avec des pulsations variables, se retardant ). Ne sera-t-il pas possible trouver le temps droit ( invariable ) en faisant la racine quatrième du carré du temps droit ( invariable ) divisé par le carré du temps inverse ( retardé )?
Exemples :
a) Temps droit 4 secondes,temps inverse 0,25 secondes,racine quatrième de 4 secondes au carré divisé par 0,25 secondes au carré ( racine quatrième de 16 / 0,0625 ) = 4 secondes.

b) Temps droit 6 secondes, temps inverse 0,166666…secondes, racine quatrième de 6 secondes au carré divisé par 0,166666…secondes au carré ( racine quatrième de 36 / 0,0277777…) = 6 secondes..etc…?

2ª) En sachant que dans les chaps gravitationnels les montres se retardent à mesure qu´on s´approche à ceux-ci,c´est-à-dire, les montres s¨accélèrent à mesure qu´on s´éloigne des champs gravitationnels. N´existera-t-il pas une norme pour réguler ces retardements ou ces accélérations?
Personne nous a parlé d´elle!
Si nous traiterons l´Univers comme un champs gravitationnel en expansión. N´accélérait-il pas sa montre interne?
La première question comparée avec la deuxième paraît porter une contradiction en son for intérieur mais tout a son explication, une fois développé le thème.
En attendant vôtres opinions
Amicalement
Andres

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par laselve le Jeu 10 Déc 2009 - 8:31

Proverbe Touareg
L'homme a inventé la montre, mais Dieu a inventé le temps.

laselve
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 1262
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par andres le Sam 20 Juin 2015 - 17:21

. Bonjour,je crois pouvoir continuer ma conception nouvelle de l´Univers, mais avant de l´exposer je dois consolider certes paramètres avec l´aide de ce forum.
1º) Supposons une singularité, circumference dont le rayon est d´ une seconde lumière (3x10^18 angstrom ).
2º) Supposons que dans cette singularité coexiste une force électromagnétique avec une force gravitationnelle de 12,56 newtons chaqu´une.
3º) Tout á coup se produit un déséquilibre et l´univers démarre, l´onde électromagnétique passe á avoir 2 secondes lumière et une force de 50,24 N : 12,56 x 2^2= 50,24 N, force iniciale X 2 secondes au carrée. L´onde gravitationnelle passé á avoir 0,5 secondes lumière et une force de 3,14 N : 12,56 X 0,5^2= 3,14N, force initiale X 0,5 secondes au carrée.
4º) Comme nous avons élevé les 2 temps au carré,surgit la quatrième puissance.
5º) Si nous voulons trouver le temps passé depuis la singularité,nous trouvons la racine quatrième de 50,24 N / 3,14 N = 2 secondes,de même si nous voulons trouver la force gravitationnelle,nous élevons le temps a la quatrième puissance: 2^4 =16,et après nous divisons 50,24 N / 16 = 3,14 N .
6º) Les ondes gravitationnelles avancent par les nombres inverses, et les ondes électromagnétiques par les nombres entiers positives.
7º) Je cherche l´appui pour avancer en ma théorie, de ceux qui ont lu et sont d´accord avec l´exposition de ma théorie
La force intrinsèque électromagnétique diminue,et la force intrinsèque gravitationnelle augmente avec le carré des distances à partir de la singularité
Merci
Noloc

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

correction du poste antérieur

Message par andres le Sam 20 Juin 2015 - 17:37


Répondre en citant
Editer/Supprimer ce message Re: L´Univers Explosif - Contractil
Message par andres Aujourd'hui à 3:21

. Bonjour,je crois pouvoir continuer ma conception nouvelle de l´Univers, mais avant de l´exposer je dois consolider certes paramètres avec l´aide de ce forum.
1º) Supposons une singularité, circumference dont le rayon est d´ une seconde lumière (3x10^18 angstrom ).
2º) Supposons que dans cette singularité coexiste une force électromagnétique avec une force gravitationnelle de 12,56 newtons chaqu´une.
3º) Tout á coup se produit un déséquilibre et l´univers démarre, l´onde électromagnétique passe á avoir 2 secondes lumière et une force de 50,24 N : 12,56 x 2^2= 50,24 N, force iniciale X 2 secondes au carrée. L´onde gravitationnelle passé á avoir 0,5 secondes lumière et une force de 3,14 N : 12,56 X 0,5^2= 3,14N, force initiale X 0,5 secondes au carrée.
4º) Comme nous avons élevé les 2 temps au carré,surgit la quatrième puissance.
5º) Si nous voulons trouver le temps passé depuis la singularité,nous trouvons la racine quatrième de 50,24 N / 3,14 N = 2 secondes,de même si nous voulons trouver la force gravitationnelle,nous élevons le temps a la quatrième puissance: 2^4 =16,et après nous divisons 50,24 N / 16 = 3,14 N .
6º) Les ondes gravitationnelles avancent par les nombres inverses, et les ondes électromagnétiques par les nombres entiers positives.
7º) Je cherche l´appui pour avancer en ma théorie, de ceux qui ont lu et sont d´accord avec l´exposition de ma théorie
La force intrinsèque électromagnétique augmente,et la force intrinsèque gravitationnelle diminue avec le carré des distances à partir de la singularité
Merci
Noloc

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages: 6
Date d'inscription: 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

andres
Gaz interstellaire
Gaz interstellaire

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´Univers Explosif - Contractil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum