un vide dans l'univer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un vide dans l'univer

Message par patineur le Mer 29 Aoû 2007 - 20:40

couloucoucou le scoop je viens de voir au info qu'il y avez un vide dans l'espace ces a dire sur plus d'1 milliard d'année lumiére "il y a rien ,nada .


voili voila c'etait quentin en direct de son ordinateur
avatar
patineur
Etoile
Etoile

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 24
Localisation : atlantis
Occupation et loisirs : patinage
Matériel : telescope darwin truc bidule...
Date d'inscription : 11/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Ulysse le Jeu 30 Aoû 2007 - 8:29

Oui, j'ai vu ça aussi. Mais l'idéal quand tu donnes ce genre d'info, et de citer tes sources et de donner un lien : tout le monde ne sait pas forcemment où chercher l'info

En l'occurence on peut trouver ça sur FuturaScience.
avatar
Ulysse
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 2821
Age : 37
Localisation : 04
Occupation et loisirs : Paléontologie, sciences de l'évolution, photo, etc.
Matériel : C8
Date d'inscription : 11/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.gpa.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007 - 10:57

Un vide dans l'espace ? C'est une bonne hypothèse^^ je vais faire des recherches... Tout de suite!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007 - 11:01

Le vide de l'Univers




L’espace contient si peu de matière qu’il peut être considéré comme vide. C’est une notion difficile à concevoir pour nous, car sur Terre la matière est partout, sous ses 3 états : liquide, solide, gazeux. "La nature a horreur du vide", avait conclu Aristote.

Ainsi dans l’espace, le jour et la nuit n’existent pas : sur Terre, l’atmosphère gazeuse diffuse les rayonnements provenant du Soleil et donne la couleur bleue au ciel. L’espace, faute d’atmosphère dense, reste éternellement noir.
De même, les vibrations sonores ont besoin d’un support matériel pour se propager. Dans le vide, pas de support, pas de son !




Néanmoins, vide n’est pas rien… L’espace a même d’étonnantes propriétés.
Par exemple, des échanges d’énergie ont bien lieu, mais uniquement par rayonnement. Ainsi, la lumière des étoiles nous parvient, ce qui prouve son aptitude à se propager dans le vide. Il en est de même pour les ondes radio, utilisées pour les communications entre les satellites et la Terre.


Plus précisément, ce sont les ondes électromagnétiques (ondes radio, lumière etc.), par opposition aux ondes mécaniques (ondes sonores, vagues dans un fluide etc.), qui peuvent se propager sans support matériel.
Apportons également une nuance à tout ceci : le vide spatial n’est pas absolu. On y trouve des atomes, des poussières, des débris solides de toute sorte.


Bah pour l'instant je n'est que cela à vous proposer, c'est un article du
CNES!
voilà je vous donne l'adresse internet:

http://www.cnes.fr/web/402-le-vide-de-lunivers.php

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Shindok le Jeu 30 Aoû 2007 - 19:39

Oué je lai vu hier soir sur france2 ça m'a impresssioné un trou gigantesque au milieu de l'univer. Je crois qu'ils ont dit que l'univer a été malformé à cet endroit là.
avatar
Shindok
Géante rouge
Géante rouge

Masculin Nombre de messages : 186
Age : 24
Localisation : BX
Occupation et loisirs : Diverses ...
Date d'inscription : 17/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Tintin le Jeu 30 Aoû 2007 - 23:16

une bulle de vide ^^

J'ai une question: Quelles seraient nos sensations si on était "plongé" quelques secondes dans le vide (en retenant sa respiration) ?
On se froisserait?? comme dans les emballages en plastiques des betteraves sous vide ? lol
avatar
Tintin
Etoile
Etoile

Masculin Nombre de messages : 83
Age : 26
Localisation : Languedoc-Roussillon
Occupation et loisirs : Beaucoup...
Matériel : Mirador 45°, D=60mm
Date d'inscription : 07/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Ulysse le Ven 31 Aoû 2007 - 8:40

Tintin a écrit:une bulle de vide ^^

J'ai une question: Quelles seraient nos sensations si on était "plongé" quelques secondes dans le vide (en retenant sa respiration) ?
On se froisserait?? comme dans les emballages en plastiques des betteraves sous vide ? lol
Pas exactement... Normalement l'absence de pression est incompatible avec l'état liquide... Donc il y aurait de fortes chances que ton sang entre en ébulition et qu'il essaye de sortir de tes veines/artères par tous les moyens [beuark]. Tu risquerais donc "d'exploser". Ce serait aussi le cas pour tes cellules qui ne seraient plus capables de retenir leur contenu.
D'autre part, dans le vide du cosmos il fait très froid, et donc en même temps tu serais complètement gelé. Et sans combinaison tu risquerais aussi de "bruler" à cause du rayonnement Solaire, ou des rayons cosmiques (bruler dans le sens d'une forte irradiation).

Pas très réjouissant quoi
avatar
Ulysse
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 2821
Age : 37
Localisation : 04
Occupation et loisirs : Paléontologie, sciences de l'évolution, photo, etc.
Matériel : C8
Date d'inscription : 11/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.gpa.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Stalker le Ven 31 Aoû 2007 - 9:49

moi je dis qu'il ne se produira rien de different par raport à l'espace traditionnel. En effet ce trou n'est pas "sous vide" mais juste "vide".

Il semblerait que ce soit une preuve directe de l'existance de l"énergie sombre", dans ce cas il est possible que l'on se fasse déchiqueter par cette force de répulsion si on était a l'interieur du trou; ou que l'on n'y arrive pas à y rentrer dans ce trou à cause de cette énergie
avatar
Stalker
Supergéante
Supergéante

Masculin Nombre de messages : 277
Age : 26
Localisation : Proxima Centauri
Occupation et loisirs : astrophysique, physique, informatique, les filles bien sur, velo, musculation(depuis peu)
Matériel : Exel, Orbiter, Celestia, Daedalus.exe
Date d'inscription : 19/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://daedalus.canalblog.com/rousskof@

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Ulysse le Ven 31 Aoû 2007 - 10:43

Stalker a écrit:moi je dis qu'il ne se produira rien de different par raport à l'espace traditionnel. En effet ce trou n'est pas "sous vide" mais juste "vide".
Euuuu oui, je n'ai pas précisé, mais en effet, ce grand "trou" est vide de galaxies, etc., mais il n'est pas plus "vide" que celui qui reigne entre les galaxies d'ordinaire
C'est juste un "vide" à plus grande échelle^^
avatar
Ulysse
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 2821
Age : 37
Localisation : 04
Occupation et loisirs : Paléontologie, sciences de l'évolution, photo, etc.
Matériel : C8
Date d'inscription : 11/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.gpa.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2007 - 11:15

pour revenir au sujet, pendant 1 milliard d'année l'univers été constitué d'un gaz neutre et opaque ( donc pas trés vide).

grande particularité: ce gaz neutre était opaque donc l'univers été lui aussi opaque c'est a dire flou et "brumeux" cette période s'appellent plus explicitement "l'age sombre" de T=300000 ans a t= 1 milliard d'annéé.

c'est avec la lumiere des premiers astres que le gaz alentour est ionisé(rayon ultraviolet) et devient donc transparent de t=500 millions a t=1 milliard d'anné

c'est ce que j'ai trouvé sur un livre de ciel et espace sur la meme page que la theorie mond

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Stalker le Ven 31 Aoû 2007 - 14:30

nono a écrit:pour revenir au sujet

pour en revenir au sujet, je ne voi pas trop le raport^^
avatar
Stalker
Supergéante
Supergéante

Masculin Nombre de messages : 277
Age : 26
Localisation : Proxima Centauri
Occupation et loisirs : astrophysique, physique, informatique, les filles bien sur, velo, musculation(depuis peu)
Matériel : Exel, Orbiter, Celestia, Daedalus.exe
Date d'inscription : 19/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://daedalus.canalblog.com/rousskof@

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par patineur le Ven 31 Aoû 2007 - 17:53

science et vie numeros 1072 de janvier 2007parle de la sonde pioneer et science et vie junior numeros 197 de fevrier 2006 "parle de l'energie sombre
avatar
patineur
Etoile
Etoile

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 24
Localisation : atlantis
Occupation et loisirs : patinage
Matériel : telescope darwin truc bidule...
Date d'inscription : 11/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2007 - 20:54

je voulait dire pour revenir au premier messages

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Matière invisible ? Où Néant ?

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2007 - 23:35

Le vide est avant tout un concept philosophique. Il désigne l'absence de matière.

Chez nous :
Dans le sens commun, lorsque l'on dit qu'un contenant est vide, il est en fait rempli d'air qui adhère à tout. Un verre vide, une bouteille vide, un carton vide… contiennent en fait environ 2•1015 molécules par millimètre cube, deux billions de molécules.

En philosophie :
La notion de vide est intimement liée à la notion d'être. Le vide est l'absence de matière, l'absence d'être. Mais peut-on parler du vide comme d'une entité en soi, ou uniquement comme une absence. Parménide disait « l'être est, le non-être n'est pas » ; le vide est-il de l'être ou du non-être ?
Le statut du vide varie beaucoup selon les cultures. Leucippe, lorsqu'il imaginait la division de la matière, concluait que l'on arrivait à une particule indivisible (a-tomos, l'atome), sinon on arriverait au vide ; il était inconcevable pour lui que la matière pût être faite de vide.
Descartes niait l'existence de l'atome comme celle du vide, concepts auxquels il opposait les théories géométriques, réduisant l'espace à une pure et simple étendue, la matière n'étant qu'une modification de la forme. Gassendi l'a lourdement contredit sur ce point (5e objection des Méditations métaphysiques). En effet, le vide et l'atome composent bel et bien la matière, et ces caractéristiques lui confèrent une nature intrinsèquement différente de l'étendue.
En physique, le vide est un concept qui recèle des propriétés tout à fait surprenantes et néanmoins fondamentales.
De Wikipédia

Maintenant voici un article sur ce qu’on appelle « matière Noire » ou « matière sombre » :
Qui est une des preuves que peut-être l’espace ne contient pas de Vide en soit !
Car voici ce qui me compose :

Dans les années 30 on découvrit qu’une partit de la matière présente dans l’Univers n’émettait pas de lumière. Cette matière indétectable a nos yeux appelée « matière noire » permettrait aux galaxies qui se déplacent de rester groupées dans un amas.
En étudiant le mouvement de 7 galaxies dans les amas Virgo et Coma, Fritz Zwicky remarqua qu'elles allaient étrangement vite.
Selon les lois de la physique newtonienne et aux vues de la matière alors observée, leur vitesse ne devrait pas être si élevée. L'astronome en arriva à la conclusion que quelque chose d'invisible devait exister et être la source de cette "attraction gravitationnelle" manquante. Mais à cette époque, cette théorie ne suscita pas trop d'enthousiasme.

Années 70
Regain d'intérêt pour le sujet : Les amas ne sont plus les seuls à contenir cette substance invisible. Les astrophysiciens découvrent que les galaxies individuelles en sont également constituées.
" Quand on regarde une galaxie, le gros de la lumière est proche du centre, les bords étant de moins en moins lumineux. On s'attend par conséquent à ce que l'essentiel de la masse soit aussi situé près du centre. Donc plus on s'en éloigne, plus la vitesse des étoiles devrait chuter. Or les vitesses, observées restent pratiquement constantes, même très loin du centre." (A.Bouquet)
et dans les années 90
Au cœur même des amas de galaxie, le satellite Rosat a détecté la présence de nuages de gaz ionisés ayant une température de plusieurs millions de degrés. Seule un champ gravitationnelle intense peut expliquer une telle température. Cette découverte viendra confirmer les observations faites par Zwicky.
De quoi est composé notre Univers ?
Si l'on excepte le tout début de l'Univers, une grande partie de la masse de l'Univers est constituée de matière baryonique. C'est la matière dont sont formés tous les objets qui nous entourent (les baryons sont essentiellement les protons et les neutrons). La plus grande partie de la matière baryonique se trouve sous forme d'hydrogène et d'hélium. Il peut y avoir d'autres sortes de matière qui pourraient même dominer la matière baryonique (par exemple les neutrinos ou d'autres particules très étranges prédites par la physique des particules), mais il est très difficile d'évaluer leurs contributions, et, mis à part les neutrinos, mêmes leurs existences sont sujettes à controverse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par patineur le Ven 31 Aoû 2007 - 23:42

j ai tout compris(et ces vrais)!!!!!!! bravo pour ta recherche
avatar
patineur
Etoile
Etoile

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 24
Localisation : atlantis
Occupation et loisirs : patinage
Matériel : telescope darwin truc bidule...
Date d'inscription : 11/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2007 - 23:43

Ho de rien, c'est la moindre des choses^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Tintin le Mar 4 Sep 2007 - 9:50

merci ulysse ^^
pour les explications pour ma question

Et merci truck70 !!!
avatar
Tintin
Etoile
Etoile

Masculin Nombre de messages : 83
Age : 26
Localisation : Languedoc-Roussillon
Occupation et loisirs : Beaucoup...
Matériel : Mirador 45°, D=60mm
Date d'inscription : 07/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un vide dans l'univer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum