Mission Kepler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission Kepler

Message par TerraNova le Jeu 13 Jan 2011 - 11:25

Désolée, je n'arrive pas à poster les graphiques ou les photos...


C’est fait ! Le satellite Kepler lancé en 2009 a détecté sa première planète rocheuse. En orbite autour d’une étoile de type solaire, Kepler 10b est un monde infernal d’une taille légèrement supérieure à celle de la Terre mais d’une densité comparable à celle du fer.


L’un des buts principaux de la mission Kepler est de découvrir des exoplanètes rocheuses présentes dans la zone d’habitabilité d’une étoile ou orbitant à une distance plus faible. Pour cela, il a fallu placer dans l’espace des instruments capables de faire de la photométrie fine, c'est-à-dire mesurer de petites variations de la luminosité d’une étoile. De cette façon, il devient possible d’observer le transit périodique d’une planète devant son soleil et d’en déduire aussi bien le rayon que la période de révolution de l’astre autour de son étoile hôte. La découverte peut alors être confirmée au sol par la méthode des vitesses radiales donnant quant à elle une estimation de la masse de la planète.

C’est exactement ce qui vient d’être réalisé pour Kepler 10b. Située à 560 années-lumière dans le champ observé depuis 2009 (encadré par les constellations du Cygne et de la Lyre) l’étoile Kepler 10 est plus âgée que le Soleil d’au moins trois milliards d’années. C’est une étoile de type G, donc très similaire au Soleil. Dès juillet 2009, le premier transit planétaire de Kepler 10b avait été observé. Il a fallu attendre que celui-ci se répète de nombreuses fois et que les observations au sol avec les instruments du Keck confirment et affinent la découverte, effectuée par mesure de la courbe de lumière de l’étoile, pour que des chercheurs comme Natalie Batalha puissent enfin annoncer la détection par Kepler de sa première exoplanète rocheuse. Les précédentes étaient en effet des géantes gazeuses.


La courbe de luminosité du système Kepler 10 à l'occasion du transit planétaire de Kepler 10b. À partir de la taille et de la forme de la baisse de luminosité, on peut en déduire plusieurs informations comme le rayon de la planète. © Nasa/Kepler Mission


Un océan de magma

Les mesures indiquent que Kepler 10b boucle sa révolution autour de son étoile en moins d’un jour, environ 20 heures pour être plus précis. Comme elle est s'en trouve à une distance 20 fois plus petite que Mercure par rapport au Soleil, inutile de dire qu’elle n’est pas dans la zone d’habitabilité de Kepler 10 (qui est, rappelons-le, de type solaire). Avec un rayon estimé à 1,4 fois celui de la Terre, une température moyenne de surface d’environ 1.800 kelvins, on est donc clairement en présence, comme pour Corot 7b, d'une super Io.
Les mesures spectroscopiques réalisées au sol avec les instruments du Keck ont permis de mesurer les décalages spectraux liés à l’effet Doppler en relation avec les mouvements de Kepler 10 en réponse à la présence de Kepler 10b. On a ainsi eu accès à sa masse : 4,6 fois celle de la Terre. Comme on connaît son rayon grâce aux mesures photométriques de Kepler, on en déduit la densité moyenne. Avec une valeur de 8,8 g/cm3, la densité de Kepler 10b est donc similaire à celle du fer.



La première exoplanète rocheuse confirmée

La courbe de luminosité de Kepler 10 est connue avec une bonne précision et l’on a donc aussi une bonne connaissance de l’étoile. L’ensemble des paramètres du système de Kepler 10 est lui aussi déterminé avec des incertitudes suffisamment faibles pour que l’on puisse être sûr que l’on est bel et bien en présence d’une exoplanète rocheuse. Selon les chercheurs, il s’agirait même de la première découverte indiscutable d’une telle planète.


Les paramètres de Kepler 10b. © Nasa/Kepler Mission



Un diagramme masse/rayon pour différentes compositions de planètes. La courbe du bas décrit une planète qui serait composée uniquement de fer (iron en anglais). © Nasa/Kepler Mission


Le meilleur est encore à venir avec les observations de Kepler. En effet, plus de sept cents observations de transits planétaires possibles attendent une confirmation (ou une réfutation). Les résultats obtenus jusqu’à présent son encourageants et d’ici quelques années, on devrait connaître plusieurs exemples d’exoTerres habitables à moins de 3.000 années-lumière du Système solaire.

Il devrait être possible aussi de faire des statistiques sur le nombre de ces exoTerres par rapport aux étoiles de la Voie lactée et d’établir des liens entre la présence de ces exoTerres et les caractéristiques des étoiles les possédant. On pourra alors préciser certains paramètres dans l’équation de Drake, importante pour le programme Seti.



Cercle Astronomique de Bruxelles (CAB) http://www.astro-cab.be/
Occultations of stars by the Moon (Apex) http://www.astrosurf.com/apex-occult/
Popular Astronomy http://home.base.be/apexoccult/
Jean Schwaenen apexoccult@base.be



Dernière édition par TerraNova le Jeu 13 Jan 2011 - 11:27, édité 2 fois (Raison : Pas d'images !)
avatar
TerraNova
Supergéante
Supergéante

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Occupation et loisirs : Minéralogie, photo, botanique, origami
Matériel : SW apo 80ED sur HEQ5 goto et Coronado 40 mm
Date d'inscription : 02/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission Kepler

Message par Ulysse le Jeu 13 Jan 2011 - 13:36

Merci pour la niouse !!!
avatar
Ulysse
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 2821
Age : 37
Localisation : 04
Occupation et loisirs : Paléontologie, sciences de l'évolution, photo, etc.
Matériel : C8
Date d'inscription : 11/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.gpa.pagesperso-orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission Kepler

Message par TerraNova le Jeu 13 Jan 2011 - 13:45

J'en ai plein d'autres mais je n'arrive pas à poster les images qui vont avec...
avatar
TerraNova
Supergéante
Supergéante

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Occupation et loisirs : Minéralogie, photo, botanique, origami
Matériel : SW apo 80ED sur HEQ5 goto et Coronado 40 mm
Date d'inscription : 02/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission Kepler

Message par Gil le Jeu 13 Jan 2011 - 16:29

Bonjour Fabienne,

Quand tu recois les nouvelle du Cab par mail, surligne le tout et tu vas dans fichier et tu fais "enregistrer sous". Là, tu enregistre dans un dossier appelé par exemple "Cab". le tout sera scindé fichier texte et fichier imge; tu n'aura plus qu' les placer sur le forum en passant par héberger une image.

Exemple avec la photo de M1 la nébuleuse du Crabe :

Photo




Puis tu surlignes le texte comme d'habitude, tu fais copier et tu viens le coller ici.

La nébuleuse du Crabe, l'un des objets astronomiques les plus étudiés dans le ciel, est connue pour ses émissions régulières de rayonnements. Deux travaux distincts dans le Science de cette semaine décrivent cependant des sursauts gamma uniques et inattendus venant de cette nébuleuse qui remettent en question les théories actuelles sur les accélérations de particules.



La nébuleuse du Crabe, à 6000 années-lumière.



Les émissions de cette nébuleuse sont traditionnellement stables au point que les astronomes les utilisent comme référence pour calibrer les autres sources de rayonnement qu'ils observent dans le ciel. Mais en septembre, Marco Tavani, de l'INAFIASF Roma en Italie, et ses collègues ont détecté avec le satellite AGILE de l'Agence Spatiale Italienne un puissant flash de rayons gamma venant de la nébuleuse du Crabe. Les chercheurs ont remarqué que ce phénomène était parallèle à un autre flash, toujours inexpliqué, qui avait déjà été détecté par AGILE venant de la nébuleuse du Crabe en octobre 2007. Durant ces deux flashes, il n'y a eu aucun signe de variation dans le pulsar qui alimente en énergie la nébuleuse. Il semble ainsi que les deux flashes aient été causés par des émissions issues de la nébuleuse elle-même. Ceci amène les chercheurs à proposer que un à deux puissants flashes de rayons gamma se produisent chaque année dans la nébuleuse.

Dans un autre article, A. Abdo, de la National Science Foundation à Washington DC, et ses collègues apportent des détails fournis par le Large Area Telescope à bord du télescope spatial Fermi à rayons gamma sur le flash de rayons gamma de septembre 2010, venant aussi de la nébuleuse du Crabe, et d'un autre qui s'est produit en février 2009, avant que le satellite AGILE n'y prête attention. Au cours de l'épisode de février précisent les auteurs, le flux de rayons gamma a été multiplié par quatre. En raison de la brièveté de ces flashes, Abdo et ses collègues suggèrent que les rayons gamma sont émis par rayonnement synchrotron produit par les particules d'énergie la plus élevée qui puissent être associées à des sources discrètes astronomiques.



Source: Science, AAAS & EurekAlert
Illustration: X-ray: NASA/CXC/SAO/F.Seward


Optical: NASA/ESA/ASU/J.Hester & A.Loll

Infrared: NASA/JPL-Caltech/Univ. Minn./R.Gehrz

Voila ton post en entier.

Si un Modo veut bien le déplacer chez Fabienne se serait gentil; merci.
avatar
Gil
Trou noir
Trou noir

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 63
Localisation : Mortroux -Belgique
Occupation et loisirs : Lépidoptérologie, élevage de Labradors, fossiles et monnaies antiques romaines avec le fiston.
Matériel : Newton Skywatcher 150/750 sur EQ3/2, monture Vixen Porta, Lunette apo Orion 80/600 +chercheur 9x 50 réticulé, matériel photo animalière et stellaire.
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission Kepler

Message par TerraNova le Ven 14 Jan 2011 - 15:11

Merci Gil ! J'essaye tout de suite avec un autre. J'étais passée par l'hébergement d'images... IL ne faut pas le déplacer, on partage les infos...
avatar
TerraNova
Supergéante
Supergéante

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Occupation et loisirs : Minéralogie, photo, botanique, origami
Matériel : SW apo 80ED sur HEQ5 goto et Coronado 40 mm
Date d'inscription : 02/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission Kepler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum